150 Beagles sauvés d'un élevage fournissant des chiens aux laboratoires

Une décision de justice rendue en Virginie a permis de sauver près de 150 Beagles d’un élevage dont les chiens étaient destinés aux laboratoires de recherche médicale. Des centaines d’autres canidés avaient perdu la vie au sein de cet établissement en l’espace de quelques mois.

Illustration : "150 Beagles sauvés d'un élevage fournissant des chiens aux laboratoires"

Le calvaire de près de 150 chiens a pris fin. Beaucoup d’entre eux étaient promis à un sort funeste, mais tous sont aujourd’hui hors de danger après une série de restrictions prononcées récemment contre l’élevage dont ils sont issus, rapportait WDBJ 7 le lundi 23 mai.

Le samedi 21 mai, un juge fédéral a, en effet, émis une ordonnance d’urgence visant l’élevage Envigo RMS, situé dans le comté de Cumberland en Virginie (Est des Etats-Unis), mais dont le siège social se trouve à Indianapolis dans l’Etat de l’Indiana.

D’après les éléments révélés par l’enquête dont le site faisait l’objet, plus de 300 canidés y avaient trouvé la mort de causes inconnues au cours des 7 derniers mois, toujours d’après WDBJ 7. Une plainte avait, par ailleurs, été déposée à l’encontre de cet élevage l’avant-veille de la décision de justice.

Ces chiens sont tous de race Beagle et d’âges divers. Ils étaient spécifiquement élevés pour être fournis à des laboratoires de recherche médicale. Les 150 quadrupèdes en question ont été retirés à l’entreprise.

Illustration de l'article : 150 Beagles sauvés d'un élevage fournissant des chiens aux laboratoires
Photo d'illustration

Le jour-même, cette dernière a réagi en publiant un communiqué dans lequel elle niait les accusations de violation de la loi sur le bien-être animal portées contre elles.

A lire aussi : La réapparition inespérée de Spartacus, un Labrador Retriever qui a disparu pendant plus d'un mois

Les Beagles, victimes de leur gentillesse

Malheureusement, les Beagles sont encore utilisés dans de nombreux pays par des laboratoires à des fins expérimentales, en grande partie en raison de leur caractère docile et de leur taille.

Une pratique que des associations dénoncent et combattent, comme le fait notamment L214 en France.

2 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 30/05/22

    mille mercis d'avoir sauvé 150 beagles voués à une mort certaine !!! une grosse pensée à tous ces pauvres beagles qui y ont laissé leur vie !!! plus jamais cette horreur !

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 31/05/22

    En France l'Association GRAAL permet la réhabilitation des animaux de laboratoire pharmaceutique, en les proposant pour l'adoption.
    Les chiens beagle sont effectivement utiliser dans les laboratoires pharmaceutiques, pour le caractère docile

      Répondre   Signaler


  • Image de profil