Pourquoi les chevaux mangent-ils leurs crottins ?

Illustration : "Pourquoi les chevaux mangent-ils leurs crottins ?"

Vous avez déjà vu votre cheval manger ses crottins et vous vous demandez si cette attitude est normale. Avant toute chose il faut savoir que ce phénomène s’appelle la coprophagie. De prime abord, vous vous êtes dit que votre cheval devait avoir des carences. En réalité, les crottins des chevaux sont pauvres en vitamines et en minéraux. Alors pourquoi votre cheval agit-il de cette manière ?

La coprophagie, un comportement normal pour le poulain

Chez le poulain de moins de 4 mois et chez l’ânon, la coprophagie est un comportement tout à fait normal. En raison du jeune âge du poulain, son tube digestif n’est pas encore bien formé. Consommer les crottins frais de sa mère lui permet d’ingérer les bonnes bactéries présentes dans l’organisme de la jument adulte. Grâce à ces bonnes bactéries, il peut se constituer à son tour une flore intestinale efficace qui le rendra capable de digérer la cellulose et les fibres.

Ce comportement est non seulement utile, mais également nécessaire pour le bon développement de son système immunitaire. Cela nécessite toutefois de ne pas nettoyer trop souvent le box de la jument et de son poulain.

En mangeant les crottins de leurs mères, le poulain et l’ânon assimilent mieux leurs aliments puisqu’ils ont déjà été digérés une première fois. De plus, la coprophagie leur permet de détecter l’ensemble des aliments qu’ils auront ensuite à manger, lorsqu’ils se retrouveront seuls.

3 explications à la coprophagie chez le cheval adulte

Chez le cheval adulte, la coprophagie n’est pas un comportement normal. Il est toujours le signe que quelque chose ne va pas. La seule exception concerne le cheval mâle entier qui va manipuler les crottins des juments. Il ne s’agit pas à proprement parler de coprophagie puisqu’il est simplement à la recherche d’hormones et n’agit pas dans un but alimentaire. Parfois, on retrouve également ce comportement chez les hongres.

Votre cheval mange son crottin pour reconstituer sa flore intestinale

Un cheval coprophage est parfois un cheval dont la flore intestinale est endommagée. Pour la rééquilibrer, il va ingérer des centaines de milliers de bonnes bactéries en consommant le crottin de chevaux en bonne santé.

Dans ce cas précis, la coprophagie est souvent liée à une modification trop brutale du régime alimentaire du cheval ou à une prise de médicaments spécifiques. Pour vérifier cette hypothèse, contrôlez les crottins de votre équidé : vous constaterez en général la présence de restes de céréales.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Pour l’aider à passer ce cap, donnez à votre cheval une ration adaptée. Vous pouvez également lui donner des probiotiques.

Votre cheval mange son crottin, car la fréquence des repas n’est pas suffisante

A l’état naturel, le cheval mange à longueur de journée. Si vous laissez votre cheval en pâture, c’est ce qu’il va faire. Et à raison, puisque son organisme est conçu de manière à consommer des fibres en continu.

Votre cheval vit en box ? Pour bien faire, il faudrait lui donner de petites rations tout au long de la journée. Or, dans les écuries actuelles, ce sont plutôt 2 à 6 repas maximum qui sont donnés aux chevaux. Dans ce cas, le cheval va manger la paille de son box et ses crottins pour combler son besoin de mastiquer et soulager sa faim.

Si c’est le cas de votre cheval, la meilleure solution est de revoir son environnement et de repenser l’organisation de ses repas. C’est essentiel car un cheval qui ne mange pas en continu et dont l’estomac n’est pas rempli produit un acide gastrique qui va provoquer du stress. Pour compenser son stress, le cheval doit manger. Dans votre cas, les seules choses qu’il pourra consommer sont sa paille et son crottin. A méditer !

Votre cheval mange son crottin en raison du stress

Si ce n’est pas un problème intestinal, alors la coprophagie est considérée comme un tic. Le tic est le résultat d’un mal-être. Pour régler ce problème, il faudra trouver l’origine du stress de votre cheval et l’éliminer.

Vous l’avez compris, de mauvaises conditions alimentaires peuvent conduire à un épisode de stress chez le cheval. Pour pallier cela, il faut repenser la fréquence des repas.
Parfois, c’est un enfermement trop long qui est responsable du stress. Le cheval est enfermé dans son box et ne peut pas sortir. Il s’ennuie et stresse. Il se met à tiquer et devient parfois coprophage. La solution ? Le mettre en pâture et/ou lui fournir du foin pour qu’il puisse mastiquer à volonté.

A lire aussi : Mon cheval se cabre : que faire ?

Régler les problèmes de stress d’un cheval n’a rien d’évident, d’autant plus qu’il est parfois à l’origine d’ulcères. Un vétérinaire pourra vous conseiller de traiter les ulcères de manière préventive. Pensez également à la phytothérapie !

Si votre cheval mange ses crottins, n’hésitez pas à lui faire voir un vétérinaire et un dentiste équin pour vous assurer que ce comportement n’est pas dû à un problème physique. Il faudra également vérifier que la coprophagie n’a pas provoqué d’infections au niveau des dents ou de la bouche du cheval.

A propos de l'auteur :

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !

Articles en relation