Le hennissement chez le cheval

Illustration : "Le hennissement chez le cheval "

Le hennissement est le son qui est produit par le cheval : c’est le nom qui est donné au cri de cet équidé. Destiné à prévenir les autres chevaux de sa présence, le hennissement peut également traduire différentes émotions chez cet animal. Quelles sont-elles ? Pourquoi le cheval hennit ?

Quel est le mécanisme du hennissement ?

Pour hennir, le cheval doit remplir ses poumons d’air et l’expulser par le larynx. C’est en passant dans cet organe, au contact des cordes vocales, que le son du hennissement est produit. C’est la manière dont l’air est expulsé des poumons qui définit le niveau sonore du hennissement.

Bon à savoir : La voix du cheval est plus sonore lorsqu’il atteint la puberté (vers l’âge de 2 ans et demi en moyenne).

Lorsque le cheval hennit, il produit une succession de sons saccadés qui sont généralement aigus puis plus graves. Plus ou moins intense, le hennissement peut être perçu à une distance de plus d’1 km par l’Homme, et davantage encore par le cheval qui dispose d’une ouïe plus performante que nous.

Pourquoi le cheval hennit ?

Les moyens de communications sont variés chez le cheval. En effet, il bénéficie d’une communication non verbale très riche grâce à sa gestuelle particulière, mais il communique également en hennissant.

A l’état naturel, le cheval ne hennit que très peu. Et à raison ! Il ne doit pas se faire repérer par d’éventuels prédateurs qui pourraient le prendre en chasse. Bien qu’il utilise davantage le langage corporel (attitudes, mimiques…), le cheval hennit dans des cas très précis, et notamment lorsqu’il n’est plus en capacité de voir les autres chevaux qui composent son troupeau. Le hennissement permet alors aux chevaux de se situer les uns par rapport aux autres.

Le hennissement est également très utilisé par le poulain qui est en capacité de vocaliser dès sa naissance. Le hennissement lui permet en effet d’appeler sa mère lorsqu’il s’éloigne d’elle. La jument se sert également du hennissement pour localiser son poulain ou pour le rappeler à l’ordre lors de sessions de jeux. Tous deux reconnaissent d'ailleurs parfaitement le timbre de voix de l’autre.

Comment traduire le hennissement de son cheval ?

Chez le cheval, le hennissement peut traduire plusieurs émotions telles que la satisfaction ou l’inquiétude. C’est la fréquence du son renvoyé qui va permettre aux autres chevaux de comprendre l’émotion qu’un animal veut communiquer à ses congénères.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Le hennissement d’appel

Lorsque le cheval cherche à se situer auprès des autres équidés, il émet un hennissement long et sonore. C’est un bruit assourdissant pour le cavalier qui est à proximité immédiate de lui. Le hennissement d’appel est généralement accompagné d’une posture bien spécifique. En effet, il dresse ses oreilles et relève haut sa tête ce qui lui permet d’augmenter la puissance de son hennissement.

C’est généralement le son qui est produit par un cheval lorsque son compagnon de pâture sort du pré pour une raison ou pour une autre. Dans ce cas, le hennissement peut être le signe d’un stress important chez le cheval. Il faudra probablement reprendre l’éducation de son équidé pour lui apprendre à être séparé de ses congénères sans inquiétude.

Le hennissement d’alerte

Si le cheval perçoit un danger, il produit une série de petits hennissements discontinus, brefs et puissants.

En produisant ce son, le cheval indique à ses congénères qu’il faut se rassembler pour faire face ensemble à l’éventuel danger qui se prépare.

Le hennissement de satisfaction

Le cheval est heureux de voir son cavalier arriver ? Les grains approchent ? Le foin est en cours de distribution ? Il témoignera sa satisfaction par un hennissement grave et doux agréable à entendre.

Le hennissement de satisfaction est également utilisé par la jument lorsqu’elle cherche à rassurer son poulain.

Les autres sons produits par le cheval

Même si le cheval utilise peu la communication vocale, le hennissement n’est pas le seul son à sortir de sa bouche.

En effet, lorsque deux chevaux se rencontrent, il est fréquent que l’un des deux émette un couinement à la fois très bref et très aigu. C’est un signe d’agressivité ou de défense. Ce son est également utilisé par les juments en chaleur qui cherchent à repousser un mâle trop proche d’elles.

Le cheval peut également :

A lire aussi : Les moyens de communication du cheval

  • Ronfler : il s’agit d’un son profond et sourd qui exprime l’inquiétude du cheval face à une situation inédite ou à un objet qu’il ne connaît pas. Le ronflement est également un signe d’excitation lorsqu’il est émis par un étalon.
  • Souffler : s’il souffle brusquement, c’est que le cheval a perçu un danger. Il émet alors un signal d’alarme pour prévenir ses congénères.
  • S’ébrouer : utilisé pour dégager les naseaux, l’ébrouement est généralement un signe de détente qui est émis après un effort physique, lorsque le cavalier rend les rênes à son cheval.

Vous avez désormais toutes les armes en main pour décrypter les hennissements de votre cheval ! Alors, que cherche-t-il à vous dire ?

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !