Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Thaï

0 partage

0.0/5

0 avis

Le Thaï est un ancien Siamois, toujours aussi bavard, mais tellement affectueux, tendre et câlin. Il est jaloux, hypersensible, joueur, espiègle aussi et ne demande que de l’attention de son propriétaire et de sa famille. Les enfants seront heureux en sa présence. Son entretien est minime et son comportement sied à merveille à presque tout le monde !

Photo : chat de race Thaï sur Woopets
Type de poil Icône : Type de poil chat de race Thaï sur Woopets
Court
Origine Icône : Origine chat de race Thaï sur Woopets
Thaïlande
Perte de poils Icône : Perte de poil chat de race Thaï sur Woopets
Faible
Comportement Icône : Comportement chat de race Thaï sur Woopets
Calme
Poids et taille
Icône : Sexe chat de race Thaï sur Woopets
Sexe
Icône : Poids chat de race Thaï sur Woopets
Poids
Icône : Taille chat de race Thaï sur Woopets
Taille
Femelle De 2 kg à 5 kg De 30 cm à 30 cm
Mâle De 3 kg à 6 kg De 30 cm à 30 cm

Historique de la race

Le Thaï n’est autre que l’ancien Siamois, avant que ce dernier ne se développe et qu’il prenne l’apparence qu’on lui connaît aujourd’hui. Son origine est donc formellement liée au Siamois. Le Thaï, comme son nom l’indique, est origine de Thaïlande. Il quitte son pays pour rejoindre le Royaume-Uni à la fin du 19e siècle, et est présenté à une exposition au Cristal Palace en 1871.

Le Siamois (le Thaï) eut les faveurs du public jusqu’au début de la Seconde Guerre mondiale. Puis, après les années 1960, la race a évolué grâce à de multiples sélections. En revanche, le Thaï est resté fidèle au Siamois d’un autre temps. Il se distingue du Siamois actuel par des formes plus arrondies. Il est également plus trapu.

Particularités physiques

Son corps : Selon le standard de la race, le Thaï présente un corps qualifié de semi-foreign. Il est assez moyen, mais présente une puissante musculature. Cependant, il ne donne pas l’impression de lourdeur. Il est à noter une poitrine bien développée et un peu arrondie. Les pattes du Thaï sont fines et se fondent bien dans le corps.
Son poil : La robe du Thaï est courte. Les poils sont bien serrés et sont couchés sur l’intégralité du corps. Au toucher, on sent une texture soyeuse, un pelage vraiment fin, qui est particulièrement agréable.
Sa couleur : Le standard du Thaï n’accepte que les chats colourpoint. Une catégorie qui se divise en plusieurs divisions le concernant : solide, tabby, silver/smoke. Le contraste doit être saisissant entre la couleur de chaque point et celle de la robe, uniforme. Le standard accepte l’absence de marque fantôme. A noter que le chaton peut ne pas présenter de points bien délimités, à l’inverse d’un chat adulte qui pourrait avoir des ombres plus foncées sur le corps.
Sa tête : Elle présente des contours adoucis. Elle est assez longue et s’inscrit dans un triangle équilatéral. Les femelles ont la particularité d’avoir des joues rondes, mais les mâles peuvent en avoir des plus développées. Le museau n’est pas très long et le menton est ferme.  
Ses yeux : Ils sont de taille moyenne, en forme ovale et placés légèrement de biais. Le Thaï présente une couleur bleue la plus intense possible.
Ses oreilles : Elles sont de taille assez moyenne et sont placées haut sur la tête. Elles sont larges à la base et leur extrémité est arrondie.
Sa queue : Elle est comme chez beaucoup de chat : large à la base, de longueur moyenne, elle s’effile au fur et à mesure pour se finir par un bout un peu arrondi.

Comportement et caractère

Affectueux
Calme
Indépendant
Potentiel à jouer
Tendance à miauler

Le Thaï reprend les mêmes caractéristiques dans son comportement que le Siamois. Il s’agit d’un chat adorable, qui éprouve un amour inconditionnel envers son maître. Il le suivra partout, avec parfois ce sentiment qu’il est pot de colle. Il est jaloux. Il réclame sans arrêt des câlins que l’on fasse attention à lui. C’est un félin fidèle et loyal, qui ne peut rester seul quelques heures. Il est capable de délaisser la nourriture, de ne plus manger s’il se sent abandonné. Il est donc hypersensible, mais aussi très intelligent. L’inconvénient majeur réside dans sa voix. C’est un grand bavard qui n’hésite pas à se faire entendre, au grand dam des quelques propriétaires qui aimeraient plus de calme. Le Thaï apprécie la compagnie des enfants, avec lesquels il jouera sans difficulté. C’est un joueur né et aussi espiègle. A l’extérieur, il pourra être promené en laisse, ce qui en fait une sorte de chat-chien.

Conditions de vie

Cohabitation avec les enfants
Sociable avec les autres animaux
Aime les étrangers

Le Thaï peut aussi bien vivre en intérieur exclusivement que bénéficier d’un petit coin de verdure sous la forme d’un jardin, ou seulement d’un balcon. C’est un chat qui apprécie grimper pour dominer son territoire. Il aime bouger, se divertir, comme aussi rester au calme dans les bras de son maître. Rien ne sert d’avoir un grand territoire s’il se sent délaissé. Il lui faut la compagnie de son propriétaire continuellement pour être heureux. Son bien-être dépend plus de cela que de son environnement.

Santé

Solide

Le Thaï est, comme le Siamois, doté d’une très bonne santé. Cette dernière peut parfois être contrecarrée par des troubles urinaires s’il ne boit pas assez régulièrement. Par ailleurs, certaines maladies héréditaires peuvent toucher son foie, son cœur et ses poumons. Cependant, c’est un chat solide qui ne demande qu’à être vacciné, comme tous les félins, contre les maladies traditionnelles qui peuvent le toucher. Ainsi, dès son plus jeune âge, il faudra prendre les devants et empêcher la rage, le typhus, la leucose et le coryza de pouvoir s’immiscer dans sa vie.

Pour vous prémunir de ces risques et assurer votre compagnon en cas de problèmes de santé, Woopets vous conseille une assurance pour chat Thaï.

Effectuer votre devis gratuit

Espérance de vie

Minimum : 19ans

Maximum : 21ans

L'espérance de vie d'un Thaï se situe entre 19 et 21 ans.

Calculer l'âge humain de votre Thaï !

Entretien et hygiène

Facilité à toiletter
Coût de l'entretien

En le caressant tout simplement, le propriétaire du Thaï effectue déjà sans s’en apercevoir une grande partie de l’entretien de son chat. En effet, il lui enlève les poils morts. Pour le reste ? Un unique brossage hebdomadaire suffit à satisfaire le pelage court du Thaï.

Le Thaï a simplement besoin d’être brossé. Pour le reste, il n’y a aucun besoin à assouvir. Il est bien évidemment possible de vérifier ses oreilles et ses yeux pour anticiper toute infection. Il sera surtout important de faire boire régulièrement ce chat.

Prix et budget

Prix d’achat

Mini 600€

Maxi 1200€

Le prix d'achat d'un Thaï se situe entre 600€ et 1200€.

Coût d'entretien annuel

Mini 400€

Maxi 550€

Le coût d'entretien annuel d'un Thaï se situe entre 400€ et 550€.

Alimentation

Le Thaï n’apprécie pas trop la nourriture humaine, qui est de toute façon déconseillée. Cependant, il lui est capable d’avaler du lait et des produits à base de crème. Des bouts de cartilage de poulet peuvent l’occuper. Il préfèrera assurément de la nourriture industrielle à base de croquettes de haute qualité. Evitez autant que possible la pâtée pour chat.

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter la fiche de race Thaï !