Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Une étude évoque la dangerosité de partager des photos de son chat sur les réseaux sociaux

Publié le 13/08/2019 à 09h39

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Faits Divers

Illustration : "Une étude évoque la dangerosité de partager des photos de son chat sur les réseaux sociaux" Photo d'illustration

Une étude du Telegraph vient révéler que de nombreux propriétaires de chats partagent les photos de leur félin sur les réseaux sociaux. Pis, à côté de ces clichés figurent leurs noms. Et quand on sait que de nombreux internautes utilisent ces noms comme mot de passe pour des comptes plus ou moins importants… les hackers n’en sont que plus heureux !

Chaque utilisateur d’Internet a des mots de passe préférentiels. Cela peut-être, dans le plus simple des cas, une date de naissance, le code postal, ou le prénom d’un proche, un surnom… Parfois, même, les internautes utilisent le nom de leur chien ou de leur chat comme mot de passe. Faisant le bonheur des hackers.

Recevez les actualités de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Une étude rapportée par The Telegraph recommande de faire attention au moindre partage de photos de votre félin sur les réseaux sociaux comme Instagram. En effet, un cliché n’apparaît seul. À ses côtés, des mots-clés, des hashtags, où l’on peut souvent retrouver le prénom de son animal de compagnie… Ces informations personnelles sont traquées par des gens parfois mal intentionnés…

A lire aussi : "Combattre les poux chez le chat"

87% des sondés ont déjà divulgué des informations personnelles

L’étude vient confirmer le fait qu’une personne sur dix partage le nom de son chat sur les réseaux sociaux. D’ailleurs, 87% des sondés avouent avoir déjà partagé des informations confidentielles… Rien de surprenant à cela. Dans cette étude, une experte du média anglais préconise de ne jamais divulguer le nom de ses animaux sur les réseaux sociaux. Cela ne peut qu’attirer des ennuis évitables.

A propos de l'auteur :

0 partage

" J'ai souscrit à une assurance pour Nelson, mon jeune chat, dès sa naissance et j'ai été très heureux d'avoir cette assurance pour chat le jour où il s'est cassé la patte en jouant. Les soins chez le vétérinaire ont été pris en charge et lorsque l'on est étudiant, on a pas forcément le budget pour assurer ce type de dépense. " (Jules, étudiant à Lille)

Si vous aimez votre chat, faites comme Jules, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !