Une chatte se sent si bien dans un commissariat qu’elle décide d’y loger sa progéniture

Les policiers d’un commissariat coréen ont toujours accueilli les chats errants à bras ouverts. Parmi ceux-ci, Molang revenait régulièrement saluer les agents. Elle a même choisi leurs locaux pour donner la vie…

Illustration : "Une chatte se sent si bien dans un commissariat qu’elle décide d’y loger sa progéniture"

Une chatte errante est devenue la mascotte du commissariat de Busan, en Corée du Sud. Les employés se sont liés d’amitié avec elle et lui ont offert beaucoup d’affection. En confiance auprès d’eux, la féline a fait son nid dans l’établissement pour accoucher. Toute la famille a été bichonnée par les agents.

Il y a quelques années, les policiers ont fait la connaissance d’une femelle à la robe isabelle qui venait de perdre ses chatons. Ils les avaient enterrés non loin du poste, mentionnait Love Meow, et ont remarqué que leur mère venait quotidiennement errer à proximité. À cette époque, personne ne parvenait à l’approcher.

Illustration de l'article : Une chatte se sent si bien dans un commissariat qu’elle décide d’y loger sa progéniture

Police de Busan / Facebook

Elle a baissé sa garde au fil du temps

La féline a disparu pendant plusieurs mois, puis elle est revenue au commissariat avec une surprise. Son gros ventre ne laissait aucune place au doute, elle attendait une nouvelle portée. Et étrangement, cette fois-ci, elle s’est laissé approcher par les humains. Lesquels ont décidé de lui aménager un espace pour qu’elle puisse vivre sa grossesse confortablement.

Illustration de l'article : Une chatte se sent si bien dans un commissariat qu’elle décide d’y loger sa progéniture

Police de Busan / Facebook

Comme ils ne savaient rien d’elle, ils l’ont nommé Mulang, qui se traduit par “je ne sais pas” en français. Ils se sont assurés qu’elle ne manque de rien et l’ont même aidée à couper le cordon ombilical des nouveau-nés après son accouchement.

Illustration de l'article : Une chatte se sent si bien dans un commissariat qu’elle décide d’y loger sa progéniture

Police de Busan / Facebook

A lire aussi : La réaction touchante d'un chat reconnaissant des visages familiers après avoir erré pendant 100 jours sur des ruines calcinées (vidéo)

Comme à la maison

Mulang a donné naissance à 4 chatons. Les agents de police en sont tombés amoureux et les ont laissés grandir au commissariat. Ils récupéraient toujours des cartons pour les utiliser en guise de paniers destinés aux animaux.

La petite famille est devenue la mascotte des lieux. Chaque membre a reçu sa propre tenue avec son insigne de policier. Ils font définitivement tous partie de l’équipe !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil