Un propriétaire offre l'espace de sa propriété pour accueillir 300 chats dans le besoin !

Publié le 03/07/2020 à 18h35

Ecrit par Norman Bougé dans la catégorie Emotion

Touché par un drame, un homme a su retrouver un sens à la vie en sauvant des chats. Des centaines, voire des milliers de chats.

La vie de Chris Arsenault, conducteur de train à la retraite, a basculé en 2006, lorsque son fils Eric est décédé suite à un accident de moto. Le père était inconsolable, mais son amour pour les chats lui a permis de remonter la pente, comme le raconte The Dodo.

Peu après la disparition tragique de son fils, Chris Arsenault a découvert 30 chats et chatons malades qui erraient non loin de chez à lui à Long Island, dans l’Etat de New York. Il les a recueillis et en a pris soin. Cela lui avait fait énormément de bien à un moment où il avait grand besoin de réconfort.

En 2007, il a décidé d’acheter une propriété et de l’aménager pour sauver davantage de chats en détresse. Il l’a appelé le Happy Cat Sanctuary et a très vite commencé à recevoir des félins abandonnés, errants ou maltraités. A l’époque, il pouvait en recueillir 70 au maximum.

9 années plus tard, un entrepreneur qui souhaitait garder l’anonymat a fait don de 200 000 dollars au refuge de Chris Arsenault. Ce qui lui a permis de rénover et d’agrandir sa structure. Elle comptait désormais un grand abri intérieur, de nombreux boxes chauffés et climatisés, un grand jardin sécurisé, des arbres, des plateformes, des hamacs à perte de vue, ainsi qu’un espace médical. Le Happy Cat Sanctuary accueille, depuis, 300 chats à la fois.

« Le plus important pour moi, c’est les chats profitent du confort et que tout soit propre », assure Chris Arsenault, qui mène aussi un programme « capturer-stériliser-relâcher » ayant contribué à réduire le nombre de chats errants dans le secteur.

A lire aussi : Volontaire dans un refuge, cette jeune violoniste a trouvé en ce chaton abandonné, le spectateur le plus mignon !

Des centaines de félins ont également pu être adoptés par des familles grâce à lui et aux employés qui l’aident quotidiennement à rendre ses pensionnaires heureux.

A propos de l'auteur :

0 partage

"Après l'accident de mon petit Neko, mon jeune chat percuté par une voiture, les soins m'ont coûté une fortune ! Entre les consultations chez le vétérinaire, l'opération et les médicaments... Maintenant, avec l'assurance pour chat à laquelle j'ai souscrit il y a peu, je peux affronter le futur plus sereinement ! " (Roxane, Villejuif)

Si vous aimez votre chat, faites comme Roxane, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !

Articles en relation