Légendaire parmi les félins, découvrez l’histoire de Sam, le chat qui a servi durant la Seconde Guerre et survécu à 3 naufrages !

Publié le 19/09/2020 à 15h16

Ecrit par Anthony Pruvost dans la catégorie Emotion

Illustration : "Légendaire parmi les félins, découvrez l’histoire de Sam, le chat qui a servi durant la Seconde Guerre et survécu à 3 naufrages !"
© ZME Science

Durant la Seconde Guerre mondiale, un chat avait la réputation d’être insubmersible, car il avait survécu aux naufrages des 3 navires sur lesquels il avait servi. Des milliers d’hommes avaient perdu la vie lors de ces attaques, mais Sam s’arrangeait toujours pour trouver un morceau flottant et y attendre qu’on le récupère.

Le site I Iz Cat nous raconte l’incroyable histoire de Sam le chat, un animal entré dans la légende en ayant « changé de camp » durant la guerre et surtout en ayant été sauvé à 3 reprises après autant de naufrages. Il avait commencé le conflit côté allemand et terminé chez les Anglais.

Au départ, il avait été élevé par un membre d’équipage inconnu du cuirassé allemand Bismarck. Sam se trouvait donc à bord du fleuron de la marine de guerre nazie le 18 mai 1941, quand il a levé l’ancre pour lancer l’opération « Rheinübung ». Cette dernière consistait, pour le Bismarck, à attaquer les convois alliés dans l’océan Atlantique. Elle a pris fin lorsque le puissant cuirassé a été coulé 9 jours plus tard par la flotte britannique.

Le Bismarck comptait 2200 marins à bord ; seuls 118 ont survécu. Tout comme Sam, qui a été retrouvé quelques heures plus tard sur une planche de bois qui flottait. Il a été repêché par l’équipage du destroyer anglais HMS Cossack.

Les mois suivant, ce dernier escortait les navires marchands en Méditerranée et dans l’Atlantique Nord. Jusqu’au 27 octobre 1941, soit 5 mois jour pour jour après que le Bismack a sombré. C’est la date à laquelle le Cossack a été coulé à son tour près de Gibraltar, après avoir été touché par une torpille allemande. 139 marins ont péri, et Sam était toujours là. Une fois de plus, il s’est accroché à un morceau flottant et a été récupéré. C’est là qu’il a été surnommé « Sam l’insubmersible ».

Il a été adopté par l’équipage du HMS Ark Royal, porte-avions de la Royal Navy. C’était d’ailleurs celui-ci qui avait précipité la défaite du Bismarck en envoyant ses avions torpilleurs Swordfish l’attaquer.

Le 13 novembre 1941, alors qu’il revenait de Malte, l’Ark Royal a été torpillé par un U-boat (sous-marin) ennemi et a sombré le lendemain. Et comme les fois précédentes, le félin a été retrouvé et secouru.

A lire aussi : Une jeune fille trouve un moyen éducatif et interactif pour convaincre son père du bienfait d’avoir un chat !

Après cela, Sam a enfin pu regagner la terre ferme et prendre sa retraite. Il a séjourné à la résidence du gouverneur de Gibraltar, puis a été envoyé en Irlande du Nord où il est resté jusqu’à la fin de ses jours. Sam, le chat insubmersible, s’en est allé paisiblement en 1955.

Son portrait ci-dessous a été réalisé par Georgina Shaw-Baker et se trouve au National Maritime Museum à Greenwich.

A propos de l'auteur :

0 partage

Faites comme Marine H. qui a protégé Moshi en effectuant, gratuitement et rapidement, une demande de devis personnalisé ! Aujourd'hui, elle ne regrette pas son choix et songe à proposer ce service à ses amis propriétaires de chien.

Si vous aimez votre chat, faites comme Marine, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !

Articles en relation