Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Le permis pour animaux de compagnie en Belgique pour contrer les maltraitances animales

Publié le 02/01/2019 à 15h00

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Le permis pour animaux de compagnie en Belgique pour contrer les maltraitances animales" Photo d'illustration

Un nouveau règlement est entré en vigueur le 1er janvier 2019 en Wallonie, renforçant les sanctions contre les auteurs de maltraitances envers les chats et les chiens. Concrètement, toute personne a, par défaut, un permis de détention d'un animal de compagnie, mais il peut lui être retiré en cas de mauvais traitement.

Comme le rapporte la RTBF dans un reportage publié le mardi 1er janvier 2019, un nouveau règlement est entré en application en Wallonie pour protéger les animaux de compagnie.

Le Code Wallon du Bien-être animal prévoit désormais que toute personne se rendant coupable d'actes de maltraitance envers un chat ou un chien est susceptible de se voir retirer son permis de détention d'un animal. Permis que tout citoyen possède par défaut.

A lire aussi : "Choisir les jouets pour son chat"

La nouvelle disposition permet d'identifier notamment les récidivistes et renforce les sanctions envers ces derniers. Désormais, de tels actes sont considérés comme des infractions de la première catégorie, ce qui donne lieu à des amendes pouvant être très élevées, ainsi qu'à des peines de prison pouvant aller jusqu'à 15 années.

Par ailleurs, le texte rend systématique la stérilisation de tout chats quel que soit son âge, du moment qu'il vit chez son propriétaire depuis 5 ans. Jusque là, seuls les chatons devaient obligatoirement être stérilisés.

De trop nombreux faits de maltraitance sont enregistrés chaque année en Belgique comme ailleurs. Cela va des abandons aux violences. La plupart des refuges, comme celui de l'association Sans Collier dont il est question dans ce reportage, sont saturés et leurs responsables ont bien accueilli ce nouveau règlement qui contribuera assurément à rendre ces drames du quotidien moins fréquents.

Capture d'écran RTBF

3257 partages

" J'ai souscrit à une assurance pour Nelson, mon jeune chat, dès sa naissance et j'ai été très heureux d'avoir cette assurance pour chat le jour où il s'est cassé la patte en jouant. Les soins chez le vétérinaire ont été pris en charge et lorsque l'on est étudiant, on a pas forcément le budget pour assurer ce type de dépense. " (Jules, étudiant à Lille)

Si vous aimez votre chat, faites comme Jules, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !