Le 1er chat atteint de Covid-19 en France est guéri

Publié le 06/05/2020 à 10h13

Ecrit par Norman Bougé dans la catégorie Faits Divers

C’est arrivé dans l’Essonne. Un cas de contamination d’un chat au Covid-19 a été enregistré. L’infection viendrait de ses propriétaires, qui assurent que l’animal va beaucoup mieux. Ces cas de contamination d’homme à animal sont très peu fréquents, déclare le Dr Sophie Le Poder, spécialiste en virologie à l’Ecole vétérinaire d’Alfort. La transmission du virus n’allant que des êtres humains aux animaux, elle peut être évitée par de simples précautions.

Lorsque la nouvelle de la contamination d’un chat par le coronavirus a fait le tour des journaux, Florence, la maitresse du chat en question, a cherché d’elle-même a contacter la fondation 30 Millions d’Amis.

En effet, il lui semblait important de calmer les inquiétudes que cette nouvelle avait soulevée. De même qu’il fallait adresser quelques consignes pour mieux protéger ses animaux de compagnie : « Aujourd'hui, Papille est en bonne santé. Elle est même en pleine forme ! se réjouit-elle. C'est pourquoi, nous souhaitons rassurer les maîtres d'animaux qui craindraient pour leur santé, ou pour celle de leurs petits protégés. Il faut absolument éviter toute vague d'abandons »

Forence vit dans l'Essonne avec son mari, leur fils, Brian, et Papille la chatte. Brian est pompier volontaire et ce serait dans le cadre de l’exercice de son métier qu’il aurait été contaminé par le Covid-19. Bien que Florence soit la seule à avoir été testée positive via un examen sanguin, tous les habitants de la maison ont développé des signes traduisant une infection au Covid-19. Tous, même le félin.

La maladie a cloué Florence au lit pendant une douzaine de jours. Papille lui a été d’une bonne compagnie. C’est alors que la chatte a commencé à perdre l’appétit, à avoir des vomissements, à être déshydratée et à perdre sa nature câline. Examinée par un vétérinaire, celui-ci ne relève aucune maladie à part des troubles de la respiration et de la digestion. « Agée de 10 ans, notre écaille de tortue ne s'était jamais montrée si amorphe, déclare Brian à 30millionsdamis.fr. Nous étions persuadés que c'était la fin, mais ne pensions pas au Covid-19. » Par la suite, le vétérinaire décide de faire appel à l’Ecole Nationale Vétérinaire d’Alfort (ENVA) afin que l’on fasse des prélèvements nasopharyngés et rectaux sur Papille, révélant ainsi que l’animal était bel et bien atteint du coronavirus.

« Les cas d'infection restent vraiment très rares » dans le monde, atteste le Dr Sophie Le Poder, la vétérinaire et virologue qui a annoncé le premier cas d’infection d’un chat au Covid-19 en France. L'un des chats, qui vit à Hong-Kong, n'a présenté aucun symptôme. Les 2 de New York sont en voie de guérison, tandis que celui vivant en Belgique s'en est totalement remis, comme Papille. Cette dernière est, en effet, complètement guérie après avoir passé 5 jours en observation.

La contamination entre humains et animaux ne se fait que de l’homme à l’animal

« La transmission du SARS-CoV-2 est avant tout inter-humaine. Rien ne justifie d'abandonner ses animaux ! ». Voilà ce que déclare le Dr Le Poder à l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail. Elle ajoute : « A la lumière des connaissances scientifiques disponibles, il n'existe aucune preuve que les animaux de compagnie et d'élevage jouent un rôle dans la propagation du virus SARS-CoV-2 »

L’Institut Pasteur et l’ENVA, unité de virologie, œuvrent avec d’autres organismes et instituts spécialisés afin de déterminer le processus de transmission des SARS entre l’homme et l’animal.

A lire aussi : Inquiet pour le chien de la famille effrayé par les orages, ce chat a décidé de devenir son gardien attitré !

Comment faire barrage aux contaminations entre espèces ?

Bien que les cas comme celui de Papille soient rares, il n’en demeure pas moins que des mesures préventives soient bonnes à prendre afin de protéger les animaux. Ces rares cas sont survenus après que des personnes malades du Covid-19 ont été trop longtemps en contact avec leur chat. Il est donc préférable d’appliquer les mesures de distanciation même avec les animaux.

« Les personnes touchées par le Covid-19 doivent éviter les projections (toux, éternuements, postillons) qui pourraient atteindre leur animal et se laver les mains avant de le caresser, insiste le Dr Le Poder. Il faut également éviter les contacts rapprochés avec la gueule de son animal. »

A propos de l'auteur :

0 partage

Comme des milliers de propriétaires de chat, souscrivez une assurance santé pour votre compagnon à 4 pattes ! Le devis est personnalisé, c'est rapide et gratuit. N'attendez pas qu'il arrive un accident ou une grave maladie à votre chat !

Si vous aimez votre chat, faites comme des milliers de propriétaires de chat, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

  • Chat49 a écrit : 08/05/20

    Je suis super contente de voir le minet est guéri de cette saloperie, et la chance d'avoir une bonne maitresse qui la fait soigner, ça fait plaisir de voir qu'il a des personnes qui aiment leur animal. Bon rétablissement a Florence et papille longue a ça petite famille.

     Répondre  Signaler


Articles en relation