L'histoire émouvante d'un chat dont la présence réconfortante marque tous les enterrements dans son village

Il ne rate aucun enterrement et apporte énormément de réconfort aux familles endeuillées lorsqu’elles disent adieu aux êtres chers. Il n’a pas de nom officiel, mais ce chat est très apprécié dans le village écossais où il vit. Il a même une petite maisonnette au cimetière.

Illustration : "L'histoire émouvante d'un chat dont la présence réconfortante marque tous les enterrements dans son village"

Avec sa belle robe noire à marque blanche sur la poitrine, ainsi que son tempérament doux et amical, le chat du cimetière Saint Blanes, à Kirkton dans la région de Dumfries and Galloway (sud-ouest de l’Ecosse), dégage une sérénité hautement communicative.

Il suffit de le voir mener paisiblement sa vie, déambuler entre les sépultures et observer les gens en affichant cet air bienveillant qui le caractérise pour se sentir immédiatement apaisé.

Les gens qui viennent en ces lieux en ont bien besoin, eux qui doivent dire adieu à leurs proches ou se recueillir sur leurs tombes. Le félin a élu domicile dans ce cimetière et en est devenu une figure incontournable, rapporte le Daily Record.

Illustration de l'article : L'histoire émouvante d'un chat dont la présence réconfortante marque tous les enterrements dans son village
Daily Record

Tout le monde l’apprécie au village. Sa présence lors des funérailles est particulièrement réconfortante. Il est là à chaque enterrement et est si populaire qu’on lui a fabriqué une petite maison sur le site.

De son vivant, Sheila J. Smith confiait à son fils, Iain Macleay Sutherland, qu’elle souhaitait « revenir à la maison réincarnée en chat ». La famille comptait une minette noire appelée Belle et ressemblant énormément à celui du cimetière Saint Blanes, qui n’a d’ailleurs véritablement pas de nom. En fait, chacun l’appelle à sa façon.

« Une sacrée coïncidence »

Le père de Iain habitait une maison accolée à ce cimetière durant les années 1950 et 60. Pour lui, l’arrivée de ce chat « est une sacrée coïncidence ». Il ajoute qu’il voit souvent le quadrupède assis sur la pierre tombale de ses défunts parents.

Peter Angelini (photo ci-dessous), un ami de Sheila, était présent lui aussi lors des funérailles. L’attitude du chat ne l’a pas laissé indifférent, si bien qu’il a écrit un poème à son sujet.

A lire aussi : Un homme crée un souvenir poignant en hommage à son chat avec qui il a partagé 20 années de vie commune

Illustration de l'article : L'histoire émouvante d'un chat dont la présence réconfortante marque tous les enterrements dans son village
Daily Record

L’animal « assiste à chaque enterrement au cimetière, poursuit Iain Macleay Sutherland. Lors de la derrière inhumation, il y avait une calèche et il était là. Il n’a pas eu peur des chevaux. »

1 commentaire