Covid-19 : dans les foyers touchés par le virus, les animaux domestiques auraient 8 fois plus de chances d'être contaminés

Publié le 16/10/2020 à 12h10

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Faits Divers

Illustration : "Covid-19 : dans les foyers touchés par le virus, les animaux domestiques auraient 8 fois plus de chances d'être contaminés "
Photo d'illustration

Les chats et chiens qui vivent avec des personnes positives à la Covid-19 seraient 8 fois plus exposés au risque d’être infectés. C’est une étude réalisée au sein de l’école vétérinaire VetAgro Sup, dans la métropole lyonnaise, qui le révèle.

Une équipe de chercheurs composée de vétérinaires, de virologues et de médecins a procédé à la collecte et à l’analyse d’échantillons de sang prélevés sur un total de 85 animaux de compagnie (50 chats et 35 chiens) entre mai et juin 2020. Des travaux réalisés dans le cadre d’une étude baptisée Covidac, menée puis présentée récemment à l’école vétérinaire VetAgro Sup, située à Marcy-L’Etoile (69), comme le rapporte Paris Match.

Lesdits animaux formaient 2 groupes. L’un constitué de 13 chiens et 34 chats, vivant au sein de familles ayant eu au moins un cas d’humain positif au nouveau coronavirus, et donc considérés comme à risque élevé. Le second groupe comprenait 16 chats et 22 chiens, considérés comme à risque modéré car le statut de leurs propriétaires était inconnu.

Les auteurs de l’étude ont relevé que, dans le groupe de 38 animaux de compagnie à risque modéré, des anticorps n’ont été décelés que chez un félin. Autrement dit, il était le seul positif. Tandis que dans le premier groupe, celui à risque élevé, des résultats positifs ont été détectés chez plus de 20% des chats et chiens. Une donnée qui « suggère une circulation virale bien plus importante » que ce à quoi les chercheurs s’attendaient.

Ainsi, d’après ces travaux, le risque pour un animal de compagnie d’être infecté est 8,1 fois plus élevé lorsqu’il réside chez une personne positive à la Covid-19. Pour les scientifiques, cela « constitue un fort argument de l’origine humaine de leur infection ». Ils recommandent, à ce titre, que ces animaux domestiques carnivores « ne soient pas mis en contact » avec des personnes contaminées.

Précisons que la plupart des spécialistes sont d’accord autour du fait que les animaux de compagnie ne représentent pas un risque de transmission du nouveau coronavirus vers les humains.

Covid-19 et couvre-feu : peut-on sortir son animal de compagnie après 21h ?

Enfin, dans ce contexte, rappelons que le couvre-feu – de 21h à 6h – entrera en vigueur ce vendredi (16 octobre 2020) en Île-de-France et 8 autres métropoles : Aix-Marseille, Lyon, Grenoble, Saint-Etienne, Lille, Toulouse, Montpellier et Rouen. Les propriétaires d’animaux de compagnie pourront tout de même promener ces derniers après 21h, comme cela était le cas pendant le confinement général. Ce point fait partie des dérogations prévues par le gouvernement, comme l’a confirmé jeudi le Premier ministre Jean Castex.

A lire aussi : Touché à la colonne vertébrale, ce chaton errant ne pouvait plus se déplacer. Aujourd'hui il ne tient plus en place !

On pourra donc sortir son chien pendant le couvre-feu, mais en respectant les conditions suivantes :

  • Sortie rapide
  • Ne pas trop s’éloigner de son domicile
  • Ne pas sortir en groupe
  • Être muni de l’attestation dérogatoire, téléchargeable sur le site du gouvernement

A propos de l'auteur :

0 partage

Tout comme Jeannne B. de Lille qui a souhaité protéger Mady, son Abyssin maintenant âgé de 2 ans, souscrivez à une assurance pour votre chat adaptée aux besoins de votre compagnon ! Faites votre demande de devis personnalisé, c'est rapide et gratuit !

Si vous aimez votre chat, faites comme Jeanne, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !

Articles en relation