Cette chatte atteinte d'une maladie rare et en attente d'une famille depuis 2 ans est un modèle de persévérance

Ayant vécu chez une personne elle-même malade et qui n’était donc plus en mesure de la garder, Annie souffrait d’un mal que les bénévoles ne parvenaient pas à cerner. L’origine des crises qui survenaient chez cette chatte qui attendait sa chance depuis 2 ans a fini par être découverte.

Illustration : "Cette chatte atteinte d'une maladie rare et en attente d'une famille depuis 2 ans est un modèle de persévérance"

Une chatte de refuge souffrant d’une pathologie rare a attendu 2 ans avant de voir son vœu exaucé, rapportait People.

Annie est une adorable chatte à la robe noire qui était arrivée en juin 2021 au refuge de la SPCA du comté de Dutchess, dans l’Etat de New York (Etats-Unis). Auparavant, elle appartenait à une personne qui, atteinte de démence, n’était plus en mesure de s’occuper d’elle, d’après la directrice exécutive de la structure d’accueil Lynne Meloccaro.

Peu après son arrivée, les bénévoles s’étaient rendu compte que la minette n’était pas au mieux sur le plan de la santé. Ils ignoraient toutefois de quoi elle souffrait. « Nous savions qu'elle n'avait pas été soignée en raison de la maladie de son propriétaire, raconte Lynne Meloccaro. Nous avons donc fait ce que nous faisons avec tous nos chats ayant des besoins spéciaux ; nous avons retroussé nos manches et nous sommes mis au travail afin de trouver le meilleur plan de traitement pour elle. »

Illustration de l'article : Cette chatte atteinte d'une maladie rare et en attente d'une famille depuis 2 ans est un modèle de persévérance
Dutchess County SPCA

Tout en continuant de l’examiner et de la soigner, l’équipe de la SPCA de Dutchess lui cherchait une famille d’accueil. Elle a fini par en trouver une, ce qui permettait à la chatte d’évoluer dans le meilleur environnement possible dans l’optique de sa convalescence.

Les vétérinaires ont fini par comprendre qu’Annie était atteinte d’hyperesthésie féline, maladie caractérisée par une hypersensibilité des sens. Chez cette chatte, elle donne lieu à des crises spectaculaires et à des accès d’anxiété, durant lesquels elle devient extrêmement agitée et se met notamment à se mordre la queue.

Il était désormais enfin possible de la mettre sous traitement. Grâce à ce dernier, les crises sont devenues plus rares et les perspectives d’avenir s’éclaircissaient pour la chatte.

Une nouvelle propriétaire bien placée pour comprendre le combat d’Annie

Comme un bonheur n’arrive jamais seul, Annie a finalement pu concrétiser son rêve de trouver une famille pour toujours. En septembre 2023, soit un an et 2 mois après son admission au refuge, elle a été adoptée.

Sa nouvelle propriétaire, prénommée Renee, est épileptique. Cette dernière « doit gérer son propre état de santé qui lui permet de comprendre que la maladie ne définit pas l'être vivant. Son empathie naturelle pour Annie est évidente », dit Lynne Meloccaro.

A lire aussi : Des nouvelles d’Arson, le chaton qui avait été retrouvé dans un tas de bois en feu (vidéo)

Illustration de l'article : Cette chatte atteinte d'une maladie rare et en attente d'une famille depuis 2 ans est un modèle de persévérance
Renee

La chatte ne s’appelle plus Annie, mais Tapenade. Elle s’adapte progressivement à sa nouvelle maison. « Elle est un peu timide en apparence, explique Renee, mais une fois qu’elle se sent à l’aise avec son environnement, elle devient curieuse et enjouée ».

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil