Bob ou Maui ? Suite et fin du litige autour d'un chat retrouvé au bout de 10 ans

L’affaire du chat retrouvé 10 ans après et dont 2 personnes se disputaient la propriété a connu son épilogue hier. Les autorités ont, en effet, finalement tranché et choisi chez qui doit vivre le félin. Son identification a fait la différence.

Illustration : "Bob ou Maui ? Suite et fin du litige autour d'un chat retrouvé au bout de 10 ans"

Ce sera donc Bob et non pas Maui. Le premier nom lui avait été donné par sa maîtresse initiale, Carol Holmes qui habite Wichita dans le Kansas (Etats-Unis). L’autre lui avait été attribué par Alex Streight, qui avait vécu dans la même ville avant de déménager 1500 kilomètres plus loin du côté de Fuquay-Varina en Caroline du Nord.

Carol Holmes avait perdu ce chat tuxedo de vue 10 ans plus tôt et avait été extrêmement surprise d’apprendre, il y a un mois jour pour jour, qu’on venait de le retrouver grâce à sa puce. Il avait été découvert errant et emmené à la clinique vétérinaire 5-Point Animal Hospital en Caroline du Nord, où on avait détecté son dispositif d’identification.

Vous êtes :

Illustration de l'article : Bob ou Maui ? Suite et fin du litige autour d'un chat retrouvé au bout de 10 ans
KWCH

Les retrouvailles devaient pourtant être repoussées avec l’intervention d’Alex Streight. Cette dernière avait affirmé avoir recueilli et pris soin du chat en 2014. Il avait déménagé avec sa famille avant de se volatiliser à nouveau.

Alex Streight était fermement décidée à fournir des preuves, notamment des documents vétérinaires, mais admettait ne pas avoir voulu le faire pucer et ignorer qu’il était déjà identifié.

Le bureau du procureur a statué : Bob rentrera au Kansas

Hier, lundi 18 septembre, il a été officiellement décidé que Bob devait être restitué à Carol Holmes. D’abord car elle l’avait identifié et enregistré à son nom. Ensuite car elle a démontré qu’elle ne l’avait pas abandonné et qu’elle le cherchait activement.

A lire aussi : Une chatte errante se présente à la porte d'un refuge dont les bénévoles réalisent qu'elle n'est pas venue seule

La décision a été prise par le bureau du procureur du comté de Wake en Caroline du Nord, en collaboration avec le refuge animalier local (Wake County Animal Center). Une information rapportée par KSN.

« Mme Holmes a confirmé qu'elle était la propriétaire du chat, qu'elle n'avait pas l'intention de l’abandonner lorsqu'il avait disparu de sa propriété, qu'elle souhaitait le récupérer et qu'elle prenait des dispositions pour qu’il soit ramené à son domicile au Kansas », indiquait le refuge du comté de Wake dans un communiqué.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil