Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Une pétition envoyée au ministère de l’Intérieur pour obliger la tenue en laisse des chiens

Publié le 12/08/2019 à 09h35

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Faits Divers

Illustration : "Une pétition envoyée au ministère de l’Intérieur pour obliger la tenue en laisse des chiens" Photo d'illustration

Les habitants de Tremblay en ont assez de voir des chiens non tenus en laisse dans leur commune. Certains accidents ont ainsi eu lieu, même si la gravité n’a jamais été au rendez-vous…pour le moment. Ainsi, une pétition a été envoyée au ministère de l’Intérieur et remise au maire de la commune. Ce dernier devrait se rapprocher du préfet pour approfondir le sujet, source de toutes les angoisses.

Trop, c’est trop. Pour les habitants de Tremblay, les chiens sont trop nombreux à vivre en toute liberté en plein centre-ville. De quoi occasionner certains « accidents », comme des griffures reçues par Angélique Bodros, en septembre 2018.

Elle est elle-même propriétaire d’un chien, mais a vu un autre arriver sur elle. « Il ne m'a pas mordue, mais j'ai été griffée, ma jambe saignait. J'ai cru que j'allais mourir et surtout qu'il allait tuer mon chien », raconte-t-elle au Parisien. Un chien a aussi « coursé » un collégien. Des molosses déambulent en toute liberté. Certains sont attachés, mais pas muselés.

Recevez les actualités de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Une dame s’est munie d’une bombe lacrymogène

De quoi encourager quelques riverains à s’équiper. Comme cette dame, qui a acheté une « bombe lacrymogène et un poing américain ». De quoi faire craindre le pire à des parents de plus en plus inquiets pour leurs enfants. « Moi, je ne laisse jamais mes enfants derrière et je leur tiens toujours la main », confie un père de famille à nos confrères.

A lire aussi : "Jouer avec son chien en intérieur"

Dès lors, une pétition a été lancée par ces habitants, afin d’obliger les propriétaires de chiens à tenir leur toutou en laisse. Plus de 300 signatures ont été recueillies. Elle a été envoyée au ministère de l’Intérieur et a été remise au cabinet du maire. Le préfet devrait être saisi et des discussions être entamées.

A propos de l'auteur :

0 partage

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !