Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Facebook : une arnaque aux bébés Huskies émerge

Publié le 01/08/2019 à 09h26

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Faits Divers

Illustration : "Facebook : une arnaque aux bébés Huskies émerge"
Photo d'illustration

Ces derniers jours, une arnaque aux huskies semble avoir pris de l’ampleur sur les réseaux sociaux. Avec à chaque fois le même message, une photo identique et des partages en masse. Il n’en faudrait pas beaucoup plus pour séduire de nombreux internautes sensibles à la cause animale. Mais, au bout du chemin, les chiens sont bien inexistants…

Deux messages pour un même objectif. « Urgent, urgent, urgent à donner contre bon soin partages dans ton entourage stp. Chiot de race Husky Sibérien de 3 mois. Mon colocataire menace de les tuer. » Ce post est affiché le 29 juillet sur le groupe Facebook des ventes seclinoises. 48 heures auparavant, un autre message semble similaire sur un autre groupe du réseau social : « Aidez-moi, c’est grave ! Urgent à donner contre bon soin chiot de race Husky âgé de 3 mois. Mon colocataire menace de les tuer. »

Pour accompagner ces messages, des photos touchantes, attendrissantes… Des images qui montrent les mêmes huskies à chaque fois. Des clichés que l’on retrouve dans d’autres groupes de plusieurs départements, mais aussi à l’étranger, comme aux Etats-Unis et aux Pays-Bas. L’arnaque est réelle !

Des frais de transport, de douane…

Nos confrères du Monde sont allés plus loin. Contactant en message privé un annonceur. Celui-ci répondait que sa fille était hospitalisée, que lui venait de trouver du travail en Corse, mais qu’il devait s’y rendre. Par ailleurs, l’envoi du Husky en question ne peut se faire que contre la somme de 150€, correspondant aux frais de transport.

Ces pratiques ne sont pas nouvelles, mais l'endroit où elles se produisent oui. Les arnaqueurs ont quitté Le Bon Coin pour migrer vers les réseaux sociaux. L’objectif, pour les fraudeurs, était de se faire payer des frais de douane inexistants, des frais de transport… pour au final n’envoyer aucun chien.

A lire aussi : "Le diabète chez le chien"

Les bons réflexes à adopter face à cette situation

Comme le rappelle l’entreprise Air Transport Animal, il est indispensable de vérifier l’adresse mail de votre interlocuteur, son numéro de téléphone également, mais aussi de faire attention à son orthographe, aux photos présentées. Une simple recherche sur Google peut suffire à démasquer un arnaqueur. Ce dernier se montrera insistant devant l’urgence d’une situation qu’il juge inquiétante. Il vous demandera également de lui envoyer de l’argent. En un mot : soyez prudent !

A propos de l'auteur :

0 partage

"Après l'accident de mon petit Ralph, mon jeune Boston Terrier, les soins m'ont coûté une fortune ! Entre les consultations chez le vétérinaire, l'opération et les médicaments... Maintenant, avec l'assurance pour chien à laquelle j'ai souscrit il y a peu, je peux affronter le futur plus sereinement ! " (Justine, 23 ans)

Si vous aimez votre chien, faites comme Justine, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !

Articles en relation