Un vétérinaire célèbre tente de sauver la patte de Nova, une chienne retrouvée blessée par des randonneurs en montagne

Le retour de Nova relevait quasiment du miracle, cette chienne ayant passé 2 mois seule dans une région montagneuse particulièrement inhospitalière. Elle était, en plus, grièvement blessée à la patte et risquait d’ailleurs l’amputation après son sauvetage.

Illustration : "Un vétérinaire célèbre tente de sauver la patte de Nova, une chienne retrouvée blessée par des randonneurs en montagne"

Nous vous racontions le mois dernier l’histoire de Nova, chienne s’étant égarée dans les montagnes du Colorado (Etats-Unis) pendant 2 mois avant sa découverte par 2 randonneurs. Le duo avait veillé sur elle et appelé les secours.

Mal en point, Nova souffrait de blessures sérieuses à la patte avant droite. L’amputation avait été recommandée par plusieurs vétérinaires, mais le membre a finalement été sauvé par un spécialiste qui avait un tout autre avis sur la question. Une information rapportée par le New York Post le dimanche 17 décembre.

La femelle Bouvier Bernois d’un an et demi s’appuie de nouveau sur sa patte « miraculée ». Elle est même désormais capable de courir et de sauter. On est loin des diagnostics alarmants établis dans la foulée de son sauvetage le 19 novembre dernier.

« Je n'aurais jamais recommandé l'amputation »

Sa propriétaire Robynne Simons-Sealy, 58 ans et mère de 4 enfants, avait emmené la chienne chez plusieurs vétérinaires. Tous lui avaient expliqué que sauver sa patte aurait coûté 10 000 à 15 000 dollars (9100 à 14 000 euros) et suggéré de l’amputer.

Cette habitante de Conifer, dans le Colorado, s’était ensuite adressée à une clinique à bas coût sans savoir qu’un vétérinaire célèbre y avait travaillé. Il s’agit du Dr Jeffrey Young, vedette de l’émission de téléréalité documentaire « Docteur Jeff, véto d'enfer ! ».

Ce dernier l’a contactée et lui a fait part de son opinion, bien différente de celles de ses confrères. « Mon objectif est de faire de mon mieux pour sauver le membre, même si son état est vraiment très mauvais, dit-il au New York Post. Je n'aurais jamais recommandé l'amputation dans ce cas-là ».

Le Dr Young et sa femme, le Dr Petra Mickova, ont opéré Nova et ont effectivement sauvé sa patte, dans laquelle se trouvent maintenant 6 broches et 2 plaques. Une « drôle » de coïncidence pour sa maîtresse, qui a également des broches et des plaques dans la jambe droite. Elle et sa chienne sont désormais « assorties », plaisante l’intéressée.

Le Dr Jeff est heureux d’avoir pris la bonne décision et salue le travail formidable effectué par sa femme. « La chienne a marché sur sa patte le lendemain. Aurait-il été judicieux de lui couper la patte alors qu’elle marche dessus ? Je veux dire, la chienne court dessus à présent. Elle saute, même si je préférerais que ce ne soit pas le cas. Il n'y a rien de mal à cela. Mais ça guérira », assure-t-il.

Pour Robynne Simons-Sealy, la facture totale s’est élevée à 4000 dollars (moins de 3700 euros), bien en deçà des devis établis par les premiers vétérinaires.

Meilleure amie et chienne d’assistance

En plus d’être sa meilleure amie, Nova est également sa chienne d’assistance. Elle l’avait d’ailleurs elle-même formée à cette mission, car la maladie rare dont elle souffre n’est pas répertoriée parmi celles qui lui auraient donné le droit à une aide publique. Robynne Simons-Sealy est, en effet, atteinte d’une affection inflammatoire touchant l’aorte est ses grosses branches, appelée artérite de Takayasu. Il lui arrive ainsi de perdre connaissance et de tomber, et sa chienne l’aide notamment à se relever.

A lire aussi : L’émotion d’une chienne de sauvetage, qui joue pour la première fois de sa vie avec une peluche (vidéo)

Illustration de l'article : Un vétérinaire célèbre tente de sauver la patte de Nova, une chienne retrouvée blessée par des randonneurs en montagne
Robynne Simons-Sealy

Nova ne pourra probablement pas continuer d’assurer cette tâche, non pas à cause de sa blessure à la patte dont elle devrait se remettre totalement, mais en raison du traumatisme psychologique. Ses 2 mois de solitude et de survie dans des conditions extrêmes l’ont changée. D’après sa propriétaire, la chienne a désormais du mal à obéir aux ordres et est devenue très anxieuse.

Elle aura besoin de beaucoup de temps et d’amour pour surmonter ces problèmes, mais le pire est derrière elle. Nova est entourée de sa famille aimante et sa patte est sauvée.

1 commentaire