Un raton laveur devient l'assistant d'un vétérinaire russe et s'occupe de tous les chiens qu'il accueille !

Publié le 26/12/2020 à 20h04

Ecrit par Anthony Pruvost dans la catégorie Emotion

Adopté par un vétérinaire, un raton laveur ne s’est pas contenté de devenir un membre de sa famille. Il a aussi pris l’habitude de l’aider dans sa clinique, où son rôle consiste à mettre les chiens en confiance et les réconforter avant d’être soignés. Le procyonidé est une véritable star locale.

Aleksei Krotov exerce le métier de vétérinaire à Rostov-sur-le-Don, ville située dans le Sud-ouest de la Russie. Il y a d’ailleurs ouvert sa propre clinique.

Par sa profession, l’homme aime tous les animaux, mais il a une passion toute particulière pour les ratons laveurs. Alors, quand il a eu l’opportunité d’en adopter un, il n’a pas hésité à le faire une seule seconde. D’autant plus que l’animal vivait dans de mauvaises conditions à Krasnodar, à 250 km plus au sud.

Aleksei Krotov l’a donc accueilli chez lui, comme le raconte The Holidog Times. Le vétérinaire et sa femme l’ont traité comme leur propre enfant. Il s’est peu à peu rendu compte que le raton laveur, qui répond au nom de Yasha, s’entendait parfaitement avec les chiens.

Quand il a commencé à l’emmener à sa clinique, il a vu que le procyonidé avait même un don pour aider les canidés à se détendre, ce qui facilitait considérablement leur prise en charge. C’est ainsi que Yasha est devenu l’assistant d’Aleksei Krotov à temps plein.

A chaque fois qu’un chien malade et stressé arrive pour se faire soigner, le raton laveur passe un peu de temps à ses côtés pour lui faire un câlin ou jouer avec lui. En revanche, les chats manifestent un peu moins d’enthousiasme à son égard. Pour Yasha, ce n’est pas bien grave. Il sait qu’il y aura toujours des chiens à réconforter.

A lire aussi : Inquiété par le jeu de scène d’un acteur de théâtre, ce chien stoppe une représentation pour aider l’homme "en crise" (Vidéo)

A propos de l'auteur :

0 partage

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

Articles en relation