Un propriétaire de Shiba-Inu filme le talent caché de son chien capable de se transformer en statue !

Publié le 13/08/2020 à 18h16

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Emotion

A force de côtoyer les sculptures en forme de chiens réalisées par sa maîtresse, Tsuki le Shiba-Inu s’est dit qu’il était peut-être temps d’en devenir une à son tour. Le résultat est hilarant.

Au Japon, le Shiba-Inu fait véritablement partie du patrimoine national. La race est très appréciée pour sa loyauté, ainsi que pour son caractère protecteur et éveillé, même s’il n’est pas du genre à montrer excessivement de l’affection.

Tsuki est l’un de ces chiens, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il fait honneur à sa race avec sa vivacité, son intelligence, mais aussi son côté espiègle. Sa maîtresse, Mio Hashimoto, est sculptrice sur bois. Son œuvre est principalement constituée de sculptures d’animaux à taille réelle. Et lorsqu’elle crée des chiens, c’est évidemment Tsuki qui est son modèle favori, comme le raconte Bored Panda.

Le chien et son artiste de propriétaire passent donc le plus clair de leur temps dans l’atelier, parmi les sculptures, les outils et les copeaux de bois qui jonchent le sol. Tsuki adore se faufiler parmi ses faux congénères, mais récemment, il a décidé de devenir une sculpture à son tour.

A lire aussi : Errante depuis plusieurs mois et rongée par la gale, cette chienne sans poils retrouve une apparence "normale" grâce à son audace !

Mio Hashimoto a assisté à cette amusante scène et a eu la bonne idée de l’immortaliser en la filmant. Tsuki s’est glissé au milieu de 3 sculptures en bois à son effigie, dont un chiot, et est resté immobile. La vidéo (ci-dessous) est devenue virale sur Instagram, où la sculptrice et son facétieux compagnon à 4 pattes comptent plus de 22 mille abonnés.

A propos de l'auteur :

0 partage

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !

Articles en relation