Un médecin tend la main à un chien fidèle refusant de quitter le banc sur lequel son propriétaire est décédé

Après le décès de son propriétaire sur un banc à proximité d'un hôpital, un sans-abri âgé d'une soixantaine d'années, un chien a refusé de quitter la zone. Cette scène a ému le personnel médical, dont le Dr Jose Antonio Herrera Dalmau.

Illustration : "Un médecin tend la main à un chien fidèle refusant de quitter le banc sur lequel son propriétaire est décédé"

La fidélité des chiens n'est plus à prouver depuis longtemps. À San Juan (Porto Rico), un chien est resté assis à l'endroit où son propriétaire est décédé. L'homme de 68 ans a poussé son dernier souffle sur un banc situé à proximité d'un hôpital. La cause exacte ne nous a pas été révélée à ce jour.

Illustration de l'article : Un médecin tend la main à un chien fidèle refusant de quitter le banc sur lequel son propriétaire est décédé

© El Nuevo Dia

En plus de soulever un important problème social auquel le territoire est confronté (personnes contraintes à vivre dans l'errance), cette histoire a également illustré la relation étroite qui a toujours existé entre l'Homme et le chien.

Selon le quotidien britannique Mirror, le sans-abri aurait expiré dans la nuit. Son fidèle compagnon à 4 pattes est resté à côté du banc où le drame a eu lieu, alors que le corps du défunt était emmené par les autorités locales.

Illustration de l'article : Un médecin tend la main à un chien fidèle refusant de quitter le banc sur lequel son propriétaire est décédé

© El Nuevo Dia

Une première visite chez le vétérinaire

Cette scène a énormément touché la communauté locale et les membres de l'hôpital. Le Dr Jose Antonio Herrera Dalmau, qui a affirmé être un amoureux des chiens, a alors effectué un geste louable.

Illustration de l'article : Un médecin tend la main à un chien fidèle refusant de quitter le banc sur lequel son propriétaire est décédé

© El Nuevo Dia

Le médecin a essayé de convaincre l'animal de le suivre, en vain. Il était déterminé à attendre son propriétaire... Mais le Dr Herrera a refusé de l'abandonner à son triste sort : il a pris la boule de poils dans ses bras et l'a ramenée chez lui.

Illustration de l'article : Un médecin tend la main à un chien fidèle refusant de quitter le banc sur lequel son propriétaire est décédé

© El Nuevo Dia

« J'ai déjà pris rendez-vous chez le vétérinaire, car il a une blessure à la patte », a déclaré le bon Samaritain au journal local El Nuevo Dia.

Ce dernier a nommé son petit protégé Leo. D'après sa déclaration, Leo ressemble comme 2 gouttes d'eau à sa chienne, Reina, qui s'est malheureusement éteinte il y a quelques années.

Illustration de l'article : Un médecin tend la main à un chien fidèle refusant de quitter le banc sur lequel son propriétaire est décédé

© El Nuevo Dia

A lire aussi : Un chien d'assistance noue une relation étroite avec une fillette gravement blessée et améliore son quotidien

Un mouvement de solidarité

Bonne nouvelle : le Dr Herrera a décidé d'adopter Leo. Toujours selon le quotidien portoricain, le canidé est de bonne humeur, a bon appétit et s'habitue à la compagnie de Lucho et Melcoche, les 2 autres familiers du foyer.

Depuis que cette histoire s'est propagée, un mouvement de solidarité s'est articulé autour du chien. « La réaction des gens a été formidable », a confié le médecin. De nombreuses personnes ont proposé leur aide, notamment en fournissant de la nourriture.

C'est un nouveau départ dans la vie pour ce chien qui a vécu dans la rue, et qui a enduré une épreuve terrible en perdant son ancien propriétaire...

8 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 06/02/22

    Merci à vous d'avoir adopté cette pauvre bête

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 06/02/22

    C’est une très belle histoire, très émouvante. Beaucoup de bonheur pour Leo dans sa nouvelle famille au grand cœur.

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 06/02/22

    femelle de reproduction elle est heureuse et tres douce.

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 07/02/22

    oui, mille mercis à ce médecin d'avoir pris sous son aile "Léo"...quelle triste histoire quand même pour ce chien qui a perdu son maître.....sois heureux mon tout beau avec tes deux nouveaux copains (il est dit que les gens apportent de la nourriture, font des dons...mais en était-il de même lorsque le monsieur décédé vivait sur le banc ???)

      Répondre (1)   Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 28/07/22

    Je pense que oui , car en voyant les photos , le chien n'était pas maigre !

      Répondre   Signaler


  • Chat49 a écrit : 07/06/22

    Pauvre toutou, mais quel bonheur de lire que ce bon docteur a tout fait pour l'adopter .

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 28/07/22

    Une histoire bien triste et qui finit bien pour ce pauvre toutou !
    Ça me fait penser à l'histoire de Hatchi , au Japon , où le chien est allé attendre son maitre à la gare pendant dix ans !
    Il ne quittait pas pas le quai de la gare alors que son maitre qui prenait la train tous les jours pour aller au travail , était décédé pendant un de ces trajets !
    Les habitants venaient lui donner à manger et à boire . Une statue a même été érigée à la mort de ce chien ! Un film existe également , retraçant l'histoire de Hatchi !

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 28/07/22

    Cela me fait penser à l’histoire de Hatchi , au Japon .
    Ce chien avait l’habitude d’aller attendre son maitre à la gare, au retour de son travail ; mais un jour son maitre n’est pas rentré, victime d’un arrêt cardiaque dans le train, je crois !
    Hatchi a continué à venir tous les jours pendant dix ans à attendre son maitre sur le quai de la gare, jusqu’à ce qu’il en meure de vieillesse et de tristesse sans doute !
    Les habitants lui donnaient à manger et à boire régulièrement.
    Une statue a même été érigée au Japon en la mémoire de ce chien.
    Un film existe aussi, retraçant l’incroyable histoire de Hatchi !

      Répondre   Signaler


  • Image de profil