Un chien volé se retrouve à des centaines de km de chez sa maîtresse qui le cherche pendant un mois

Volt était censé se trouver chez lui à Marmande, mais ce n’était pas le cas depuis des semaines. C’est du côté de Reims que ce chien a refait surface, sa fugue ayant pris fin chez un vétérinaire grâce à une dame qui a eu la bonne idée de l’y emmener après l’avoir repéré dans la rue.

Illustration : "Un chien volé se retrouve à des centaines de km de chez sa maîtresse qui le cherche pendant un mois"

Après un mois d’angoisse, un chien disparu et sa maîtresse ont enfin été réunis. L’animal a été retrouvé à des centaines de kilomètres de chez lui, rapportait Le Républicain Lot-et-Garonne.

Volt, Chihuahua d’un an et demi, s’était volatilisé le 18 août 2023. Il s’était échappé de l’appartement de sa maîtresse, prénommée Kélya, à Marmande (47). Cette dernière est persuadée qu’après sa fugue, quelqu’un l’avait volé.

Illustration de l'article : Un chien volé se retrouve à des centaines de km de chez sa maîtresse qui le cherche pendant un mois
Kélya Luna / Facebook

La jeune femme ne l’avait jamais laissé seul à son domicile avant cette disparition. L’appartement et la résidence étant fermés, elle était loin de s’attendre à ce qu’il réussisse à en sortir.

Kélya n’avait eu de cesse de le chercher dès lors. « J’ai fait le tour de Marmande à pied, raconte-t-elle au Républicain Lot-et-Garonne, j’ai demandé à tous les commerçants, prévenu la mairie et les gendarmes ». Sans résultat. Elle a poursuivi ses recherches les jours suivants et a continué de poster des messages au sujet de Volt sur les réseaux sociaux, mais sans plus de succès.

Plus le temps passait, plus elle avait du mal à garder espoir. Sa surprise a donc été gigantesque quand un vétérinaire rémois l’a appelée pour lui annoncer qu’il venait d’admettre son chien.

Repéré dans la rue par une passante

Une passante avait, en effet, vu Volt alors qu’il était seul dans l’une des rues de Reims (51). Cette personne pleine de bienveillance avait eu la présence d’esprit de l’emmener chez le praticien, qui a passé le canidé au lecteur de puce d’identification.

Grâce aux informations obtenues via celle-ci, le vétérinaire a pu remonter jusqu’à Kélya et la joindre le samedi 16 septembre.

Volt était donc à 800 kilomètres de son domicile, mais à seulement 2 heures de route de sa maîtresse. A ce moment-là, Kélya rendait effectivement visite à des proches à Paris. Elle a donc tout suite pris le volant pour se rendre dans la Marne et vivre de joyeuses retrouvailles avec son fidèle ami à 4 pattes.

A lire aussi : Une oie s'invite dans une piscine privée et ce Berger Allemand lui réserve un accueil sur lequel personne n'aurait parié

1 commentaire