Qu'est devenue la chienne avec laquelle un vétérinaire avait partagé son repas pour l'encourager à s'alimenter ?

Publié le 12/12/2020 à 20h21

Ecrit par Norman Bougé dans la catégorie Emotion

Il y a près de 5 ans, une chienne traumatisée refusait de se nourrir et passait son temps recroquevillée dans son coin au refuge. Un vétérinaire avait alors eu l’idée de prendre son petit déjeuner à ses côtés pour l’inciter à s’alimenter. Aujourd’hui, c’est toujours lui qui s’occupe d’elle et l’aide à surmonter sa crainte de l’Homme.

En février 2016, la clinique vétérinaire Granite Hills Animal Care, située à Elberton en Géorgie (Sud des Etats-Unis), accueillait une chienne très mal en point. Graycie, femelle Pitbull, avait été découverte sur le bord d’une route, extrêmement maigre, anémique et en hypothermie.

Elle souffrait également sur le plan psychologique. Elle avait très peur des humains, prenant la fuite à chaque tentative d’approche. Dans son box, la chienne traumatisée, sans doute maltraitée par le passé, restait dans son coin et refusait même de se nourrir. Ce qui était particulièrement problématique, vu son état de santé.

Il fallait absolument qu’elle se remette à manger. Le vétérinaire qui s’en occupait, Andy Mathis, avait eu une idée. Prendre son petit déjeuner à ses côtés, dans son box. Il s’est tranquillement assis à l’intérieur de la cage, a commencé à déguster son repas dans une gamelle et posé celle de Graycie en face d’elle. Il ne s’attendait pas à ce que la première tentative réussisse, mais c’est bien ce qui s’est passé. Dès qu’elle a vidé son écuelle, il l’a félicitée et caressée. C’était le premier pas vers la guérison pour Graycie.

Un an plus tard, Andy Mathis a célébré l’anniversaire de cette journée très spéciale, comme le raconte Animal Channel. Il a posté une vidéo sur YouTube où, la veille de la Saint-Valentin 2017, il a partagé un « dîner romantique » avec la chienne. Tout y était : table, nappe, musique… Il a même porté une veste et une cravate pour l’occasion. Après quelques hésitations, Graycie n’a rien laissé dans sa gamelle et a même avalé quelques boulettes offertes par le vétérinaire.

Plus récemment, il a donné des nouvelles de la chienne sur son compte Instagram. Le mois dernier, il expliquait, en effet, que la chienne n’avait pas quitté la clinique vétérinaire. Même si elle a appris à lui faire confiance, elle souffre encore de problèmes comportementaux extrêmement difficiles à corriger. Ces derniers rendent quasiment impossible son adoption par une famille.

A lire aussi : "Est-ce bien réel ?" : une propriétaire retrouve son chien 8 ans après l'avoir perdu dans le cambriolage de sa maison

Il indique que l’endroit où elle se sent le mieux est son box. Dès qu’elle en sort, elle devient nerveuse, voire agressive. Son passé a dû être extrêmement dur pour l’avoir marquée à ce point. Elle ne trouve du réconfort qu’à l’intérieur de la clinique et auprès d’Andy Mathis.

Cet homme lui a tout simplement sauvé la vie, car dans d’autres structures, Graycie aurait été euthanasiée. Au Granite Hills Animal Care, elle se sent en famille, en quelque sorte.

A propos de l'auteur :

0 partage

"Après l'accident de mon petit Ralph, mon jeune Boston Terrier, les soins m'ont coûté une fortune ! Entre les consultations chez le vétérinaire, l'opération et les médicaments... Maintenant, avec l'assurance pour chien à laquelle j'ai souscrit il y a peu, je peux affronter le futur plus sereinement ! " (Justine, 23 ans)

Si vous aimez votre chien, faites comme Justine, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 14/12/20

    merci à ce formidable véto de bien prendre soin du chien qui a du subir tant de maltraitance...j'espère qu'un jour cette belle chienne saura vivre ailleurs que dans son box (et que nous serons informés)

     Répondre  Signaler


Articles en relation