Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Pas-de-Calais (62) : Un stage pour apprendre aux enfants à prévenir les morsures de chien

Publié le 02/02/2018 à 11h22

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Pas-de-Calais (62) : Un stage pour apprendre aux enfants à prévenir les morsures de chien"

Respecter le chien, apprendre à déchiffrer ses signaux corporels pour adopter la bonne attitude à son égard… Ces enseignements font partie du programme PECCRAM porté par Chantal Hazard et destiné à être assuré dans les écoles.

Bien souvent, les incidents impliquant des chiens sont dus à des interprétations erronées de leurs attitudes ou à des gestes maladroits de la part des enfants. Pour prévenir ces attaques, Chantal Hazard a lancé le PECCRAM, programme d’éducation à la connaissance du chien et au risque d’accident par morsure.

Comme le rapporte La Voix du Nord, le projet consiste à former des professionnels du monde canin et les personnes travaillant auprès des enfants, pour leur permettre de transmettre ces connaissances dans les écoles.

A lire aussi : "Apprendre l'ordre "Pas bouger" à son chien"

Répartie sur 2 jours, cette session de formation s’est tenue à la ferme de la Sensée, dans la commune de Gouy-sous-Bellonne (62). Elle a réuni les professionnels cités plus haut et un groupe d’écoliers, qui ont ainsi eu l’occasion d’apprendre les bonnes pratiques grâce à Inouïe, une femelle Berger Belge Tervueren, et 2 chiens en peluche.

Les enfants ont vu, par exemple, comment se positionner en cas d’attaque de chien pour éviter de l’énerver davantage, compris qu’il ne fallait jamais caresser l’animal sans l’accord de son maître ni le serrer dans les bras. En résumé, il s’est agi d’apprendre à le respecter, à intégrer le fait qu’il a, lui aussi, des émotions, et à interagir avec lui en toute sécurité.

Une expérience très positive et appelée à être généralisée.

Photos : La Voix du Nord

0 partage

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !