Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Le Parti Animaliste porte la cause de nos amies les bêtes aux élections européennes

Publié le 28/05/2019 à 22h41 Modifié le 29/05/2019 à 10h23

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Faits Divers

Le jeune Parti Animaliste a pris part au scrutin pour le Parlement Européen en lançant 79 candidats. Ayant réalisé un score intéressant, il fera partie d’une coalition de formations animalistes européennes qui défendra les intérêts des animaux à l’échelle du Vieux Continent.

Il n’existe que depuis 2 ans et demi, mais le Parti Animaliste fait déjà parler de lui. C'est la cause animale, que la jeune formation politique s’apprête à défendre au sein du Parlement Européen. Le Parti Animaliste français rejoindra, en effet, une coalition de partis européens du même acabit en ayant réussi à placer plusieurs eurodéputés.

Aux élections européennes, qui se sont tenues le weekend dernier, le Parti Animaliste a récolté 2,4 % des voix. Un score qui a dépassé à la fois les pronostics et celui atteint par le parti il y a 2 ans lors des élections législatives (1,1%). Une progression qui, selon le communiqué émis par la formation sur son site officiel, prouve que la question animale commence à prendre de l’importance sur la scène politique. Elle qui ne semblait pas faire partie des priorités de l’Union Européenne, d’après le constat établi par le parti et motivant son action.

Le Parti Animaliste estime, en effet, que l’UE n’a pas fourni d’effort suffisant pour combattre les sources de souffrances animales : méthodes d’abattages cruelles, mauvaises conditions des transports internationaux d’animaux, tauromachie, production de foie gras…

Il a ainsi lancé 79 candidats dans la course aux sièges européens, dont Sylvie Rocard, épouse de l’ancien Premier Ministre Michel Rocard. Cette dernière a d’ailleurs exposé les motivations de son engagement dans la vidéo ci-dessous :

La photographe et écrivaine Valérie Perrin-Lelouch, compagne du réalisateur Claude Lelouch, et le journaliste Henry-Jean Servat faisaient également partie des personnalités constituant ladite liste. Tous défendent ainsi la cause animale et le programme du Parti Animaliste, qui comprend les mesures suivantes :

  • La nomination d’un commissaire européen à la protection animale
  • La mise en place d’un statut juridique européen pour les animaux terrestres et aquatiques
  • La fin des procédés d’élevage et d’abattage engendrant des souffrances
  • La réduction des exportations d’animaux vivants
  • La réduction des temps de transports internationaux des animaux d’élevage, avec une limite fixée à 8 heures
  • L’interdiction des expérimentations effectuées sur les animaux

Ce ne sont là que quelques-unes des propositions figurant dans le programme du Parti Animaliste et qui méritent d’être prises en compte.

A lire aussi : "Rien ne fait manger ce staff, si ce n'est un câlin de la part de ceux qu'il aime"

Les résultats obtenus par le Parti Animaliste aux élections européennes n’ont toutefois pas fait oublier aux membres de la formation les irrégularités constatées lors du vote. La non-livraison présumée des bulletins de vote de la part de certaines préfectures en fait partie. C’est pourquoi le Parti Animaliste envisage de saisir le Conseil d’Etat en vue de contester cette élection.

A propos de l'auteur :

0 partage

Faites comme Delphine R. de Montpellier, optez pour LE contrat d'assurance adapté à vos besoins. Son Berger Allemand Boss, a été victime d'un accident et son assurance a pris en charge l'intégralité des soins vétérinaires ! N'attendez pas qu'il soit trop tard, faites votre devis personnalisé en ligne, c'est rapide et gratuit !

Si vous aimez votre chien, faites comme Delphine, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

Articles en relation