La chienne Abby a flairé le monoxyde de carbone dans la maison et a sauvé sa famille

Chez les Siekert, personne ne s’était rendu compte du danger qui les guettait. Personne sauf Abby, la chienne de la famille qui s’est débrouillée pour garder la maman éveillée et l’avertir du péril.

Illustration : "La chienne Abby a flairé le monoxyde de carbone dans la maison et a sauvé sa famille"

Nicole Siekert habite la ville de Hartland, dans la banlieue de Milwaukee (Etat du Wisconsin, USA). Le 11 février dernier, elle ne se sentait pas très bien en se réveillant. Ses filles Bella et Grace, jumelles de 5 ans et demi, avaient elles aussi des sensations bizarres ce matin-là, mais elles voulaient quand même aller à l’école. Brian, le père, est quant à lui parti travailler. Après s’être assurée que ses filles n’avaient pas de fièvre, elle les a raccompagnées vers le bus scolaire, puis est revenue chez elle.

Ce que Nicole et sa famille ignoraient, c’est que la cause de leurs troubles se trouvait dans la cave, au niveau de la chaudière. Cette dernière ne fonctionnait pas correctement et Nicole a dû brancher un chauffage d’appoint parce qu’il faisait très froid. A cause du dysfonctionnement du chauffage central, du monoxyde de carbone commençait à se propager dans la maison sans que personne ne s’en aperçoive. L’alarme du détecteur de monoxyde de carbone s’est déclenchée dans la cave, mais la mère de famille, qui s’est allongée pour se reposer, était trop groggy pour l’entendre.

Sa chienne Abby, en revanche, a bel et bien flairé le danger. Elle a réveillé Nicole en lui donnant des coups de museau sous le menton, puis l’a guidée vers la cave, où sa maîtresse a enfin pu clairement entendre l’alarme. Celle-ci a alors aussitôt éteint la chaudière, puis ouvert toutes les fenêtres de la maison avant de s’installer dans sa voiture pour se réchauffer pendant qu’elle appelait son mari au travail, l’école de ses filles et le médecin.

Les Siekert se sont retrouvés, puis sont allés à l’hôpital où ils ont été traités pour leur intoxication au monoxyde de carbone. Nicole présentait le niveau d’inhalation le plus élevé. Ses 2 filles étaient un peu moins atteintes et son mari aussi. Abby, elle, était totalement indemne.

Aujourd’hui, tout ce petit monde se porte bien. Et c’est bien grâce à leur héroïne de chienne.

A lire aussi : Le sauvetage poignant d'un chiot abandonné dans un sac lui ouvre la voie vers un nouveau départ près d'un mois plus tard

Illustration de l'article : La chienne Abby a flairé le monoxyde de carbone dans la maison et a sauvé sa famille

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil