Jugé pour avoir affamé et assoiffé ses 2 Labradors, gardés dans un petit cabanon

Le tribunal de Rouen jugeait, ce jeudi, une affaire dans laquelle un homme était accusé d’infliger de mauvais traitements à ces 2 chiens. Ces derniers vivaient dans un petit cabanon et étaient assoiffés, affamés en plus d’être malades. L’association Stéphane Lamart s’était constituée partie civile.

Illustration : "Jugé pour avoir affamé et assoiffé ses 2 Labradors, gardés dans un petit cabanon"

Un homme était jugé ce jeudi 27 juin au tribunal de police de Rouen, dans le cadre d’une affaire de mauvais traitements sur animaux. Il était accusé d’avoir affamé, assoiffé et gardé dans de mauvaises conditions 2 Labradors.

Hugo, âgé de 7 ans, et Maya, 9 ans, avaient eu la « bonne » idée d’hurler régulièrement. De quoi alerter des riverains qui ont pu dénoncer les pratiques du propriétaire. Les deux canidés étaient enfermés dans un cabanon de 10m² et vivaient constamment dans leur urine et excrément.

Pas de quoi décontenancer l’individu qui, auditionné, a simplement admis que la situation durait depuis un an, et qu’il se rendait tous les trois jours au chevet des deux animaux.

L’avocat demande une amende et une interdiction de détention

Une plainte avait été déposée et l’association Stéphane Lamart s’était constituée partie civile. Elle avait également pris soin d’accueillir ces 2 Labradors dans l’un de ses refuges.

A lire aussi : Seul près d’une autoroute, un chien errant et triste trouve du réconfort grâce à un objet inattendu (vidéo)

Avocat de la fondation, Me Patrice Grillon a demandé 800€ de dommages et intérêts ainsi que 500€ de frais judiciaires, mais également la remise définitive des deux chiens à un organisme de protection animale, ainsi qu’une interdiction, pour l’accusé, de détenir un animal pendant une période de 3 ans.

4 commentaires

  • Nicole GIRARDET a écrit : 27/11/19

    Cette affaire date du 27 juin 2019. Il aurait été intéressant de connaître le résultat bien qu'il ne faille pas s'attendre à des miracles d'un tribunal de police. Cet affameur aurait dû comparaître en correctionnelle.

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 28/11/19

    mais pourquoi prendre des animaux si c'est pour les rendre malheureux. J'espère que cet enfoiré sera bien condamné et surtout interdiction mais à VIE !!!! j'espère que les deux beaux labradors seront adoptés par la suite par une gentille famille

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 04/12/19

    Pfff. Qu'on l'enferme à son tour! en taule et c'est tout ! Interdiction à vie de détenir un animal. Et que ces 2 titamours trouvent enfin une famille. Des parents humains signent de ce nom!

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 04/12/19

    10 ans ferme pour ce débris

      Répondre   Signaler


  • Image de profil