Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Il tue le chien de ses voisins car il craignait pour ses vaches

Publié le 24/10/2019 à 14h43

Ecrit par Anthony Pruvost dans la catégorie Faits Divers

Illustration : "Il tue le chien de ses voisins car il craignait pour ses vaches"
Photo d'illustration

En Indre-et-Loire, un éleveur a abattu un chien à l’arme de chasse car il craignait que le quadrupède, appartenant à ses voisins, ne s’en prennent à ses vaches. Les propriétaires du Husky Sibérien ont porté plainte auprès de la gendarmerie et une enquête a été ouverte.

Une chienne Husky Sibérien de 11 mois a trouvé la mort la semaine dernière à Saint-Senoch (37), après avoir été prise pour cible par un éleveur, rapporte La Nouvelle République.

L’incident mortel a eu lieu le matin du mardi 15 octobre. Les 2 chiens de Wilfried Beurier et sa compagne Mélissa Bondy venaient tout juste de s’échapper. En sortant les chercher, l’homme a trouvé la femelle décédée. C’est son voisin, éleveur bovin, qui l’avait abattu en faisant usage d’une arme de chasse. Il en avait aussitôt informé les gendarmes qui étaient déjà sur les lieux.

A lire aussi : "Choisir son vétérinaire"

Le tireur, un sexagénaire, a déclaré avoir eu peur pour ses vaches, qui « venaient d’avoir des petits et étaient affolées ». Il a dit avoir essayé en vain de faire fuir la chienne, tout en reconnaissant que cette dernière et son congénère venaient peut-être « juste pour jouer ». Il a affirmé avoir tiré depuis une distance d’une vingtaine de mètres. Un point sur lequel Mélissa Bondy a exprimé son désaccord après avoir pris connaissance des résultats de la radiographie effectuée par un vétérinaire sur le corps l’animal. Le nombre et la disposition des plombs reçus ayant occasionné une hémorragie pulmonaire fatale n’auraient pas pu être la conséquence d’un tir lointain selon la jeune femme.

Elle et son compagnon ont porté plainte auprès de la gendarmerie de Loches. Le couple réclame notamment le retrait du fusil et du permis du chasse de leur voisin.

A propos de l'auteur :

0 partage

" J'ai souscrit à une assurance pour Nelson, mon jeune Bouledogue, dès sa naissance et j'ai été très heureux d'avoir cette assurance pour chien le jour où il s'est cassé la patte en jouant. Les soins chez le vétérinaire ont été pris en charge et lorsque l'on est étudiant, on a pas forcément le budget pour assurer ce type de dépense. " (William, étudiant à Lille)

Si vous aimez votre chien, faites comme William, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

11 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 24/10/19

    Bonjour,sa ne se fais pas de tuer un chien a son voisin alors qu'il voulais peuetre juste se prommener.

     Répondre (3)  Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 25/10/19

    pourquoi n'était il pas tenu en laisse? On ne laisse pas un chien près des vaches!!

     Répondre  Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 25/10/19

    Faut lire, ils se sont échappés. Avant de mettre des com à la con lisé l'article

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 24/10/19

    Une pétition est à signer à ce sujet sur mesopinions.com. Marre de tout ces assassins qui tuent à tout va et pour n'importe quel prétexte! Des chiens,des chats,des chevaux,... abandonnés,maltraités, assassinés, torturés car trop vieux,trop grands,trop petits,... tiens j'avais pris le cheval pour un lapin... Non mais allô quoi...en plus ils nous prennent pour des abrutis! Un jour ils s'en prendront à des humains ! En taule tout ces fous! Même l'enfer serait trop doux pour eux! Désolé j'ai été longue mais je n'en peux plus de ces horreurs !

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 24/10/19

    La prison voilà tout ce qu'il mérite qu'il paye pour ce qu'il a fait !!!

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 24/10/19

    Il n'y a plus aucun respect pour les animaux.Tous les prétextes sont bons, il serait grand temps de faire appliquer des lois contre ces abrutis d'humains qui s'en prennent a tous les animaux.L'espèce humaine est devenue complètement incontrôlable.

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 25/10/19

    le voisin connaissait le chien...il suffisait de l'appeler par son nom. Pourquoi l'avoir tué ??? il n'a aucune excuse (le chien avait 11 mois....à cet âge là, au cas où, on ne pense qu'à JOUER !!!). J'espère que nous connaîtrons la suite de cette triste affaire.

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 25/10/19

    tant que l'État se rangera et offrira de nombreux privilèges aux chasseurs,il n'y aura pas de justice donc de peine.e prononcer à leur égard.Ils détiennent un permis de tuer sur tout ce qui bouge.Nous,propriétaires et amoureux de nos bêtes,n'avons qu'à subir.Jusqu à quand???

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 26/10/19

    Ce sont des chiens fugueurs ils etaient partis en ballade mais d un autre coté se sont des races de chien qui hélas peuvent faire des dégats sur les troupeaux ou poulailler ou autres mais ce n etait pas 1 raison pour le tuer surtout qu elle n etait pas entrain d attaquer personnes donc Mr assumé votre acte et j espere que vous serez punis

     Répondre (1)  Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 26/10/19

    En matière de connerie vous êtes un champion, archi faux que ces chiens peuvent attaquer des poules,lapins vaches ou autres et de plus des chiots,faudrait vous mettre une muselière.

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 02/11/19

    Raz le cul de ces gens incapables de tenir chez eux leurs chiens !
    Si l’éleveur avait eu 2 Kangal, ces chiens qui s’en sont pris aux vaches seraient morts.

     Répondre  Signaler