Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Evaluer le QI de son chien ? Ce sera désormais possible

Publié le 10/02/2016 à 09h19

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Evaluer le QI de son chien ? Ce sera désormais possible"

Une étude visant à mesurer l’intelligence des chiens a été menée par des chercheurs britanniques. Consistant en une série de tests, elle a notamment pour but d’éclaircir la relation entre l’intelligence et la santé.

C’est bien connu, les chiens sont des êtres extrêmement intelligents. Ils le sont à des niveaux différents, et c’est justement ce que cherche à évaluer un groupe de chercheurs britanniques. Des scientifiques de la London School of Economics (LSE) et de l’Université d’Édimbourg ont, en effet, élaboré une série de tests permettant, à terme, de mesurer le QI de nos fidèles amis à 4 pattes. D’après Rosalind Arden, assistante de recherche dans cette étude publiée ce lundi, ces travaux constituent « un premier pas dans la mise au point d’un test de QI vraiment fiable pour les chiens ».

A lire aussi : "Nettoyer les oreilles de son chien"

Les tests cognitifs auxquels 68 chiens de la race Border Collie, réputée pour sa grande intelligence et son enthousiasme au travail, ont été soumis se sont déroulés pendant une heure dans une ferme du pays de Galles. Ils ont notamment consisté à trouver le meilleur chemin vers de la nourriture bien visible et placée derrière une barrière. Un autre chronométrait le choix de chaque chien face à 2 gamelles, l’une contenant plus de nourriture que l’autre. C’est sur la base de vitesse d’exécution et de la manière d’opérer que les scores ont été calculés pour établir les QI de ces cobayes canins.

Le principal intérêt présenté par ces derniers réside dans l’absence de facteurs pouvant altérer leurs jugements et leurs performances, comme l’alcool et le tabac.

Pour Mark Adams, l’un des scientifiques ayant participé à cette étude, « un test de QI fiable pourrait améliorer notre capacité à comprendre la connexion entre l’intelligence canine, leur santé et même leur durée de vie. Cela pourrait être les débuts d’une épidémiologie "dognitive" » (NDLR : jeu de mots basé sur la contraction des mots « dog » [chien] et « cognitive »).

How smart is your dog? LSE and Edinburgh research reveals that dogs have measurable IQs https://t.co/ls8NLXXHFK pic.twitter.com/R7YylRAw9W

— LSE (@LSEnews) 8 Février 2016

355 partages

Mango, la chienne de race Berger Australien de Pierre D. a été retrouvée inconsciente un matin. Grâce à la réactivité et l'efficacité de la mutuelle pour chien qu'il avait souscrite, l'ensemble des frais de vétérinaire a été pris en charge et Mango a été sauvée !

Si vous aimez votre chien, faites comme Pierre, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !