Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

En Espagne, des propriétaires proposent leurs chiens à la location pendant le confinement pour permettre les sorties

Publié le 23/03/2020 à 14h20

Ecrit par Norman Bougé dans la catégorie Faits Divers

Illustration : "En Espagne, des propriétaires proposent leurs chiens à la location pendant le confinement pour permettre les sorties"
Photo d'illustration

Certains Espagnols louent des chiens pour échapper brièvement au confinement. Bon nombre d’annonces publiées à cet effet ont été relevées et dénoncées.

L’Espagne n’a pas été épargnée par la pandémie de Covid-19. Cette dernière y a causé 1756 décès, pour un total de plus de 28 000 cas testés positifs (chiffres du 22 mars au soir). Un triste bilan, qui continue d’ailleurs de s’alourdir. Pour tenter de freiner la progression du virus, les autorités ont décidé le confinement général, mais avec des mesures encore plus restrictives qu’en France.

L’une des rares dérogations concerne les propriétaires d’animaux de compagnie, autorisés de sortir brièvement ces derniers afin de leur permettre de faire leurs besoins. Parmi ces maîtres de chiens, certains indiquent qu’ils sortent « plus souvent, mais moins longtemps », pour reprendre les mots employés par Luis Fe, un habitant cité par Le Télégramme. De quoi donner l’occasion à sa femelle Border Collie de rompre avec l’enfermement.

C’est aussi l’opportunité pour les propriétaires canins de prendre l’air eux-mêmes. Un précieux sésame que certaines personnes mal intentionnées n’hésitent pas à louer en publiant des annonces sur Internet. Une dérive que nous évoquions d’ailleurs la semaine dernière dans cet article.

« Si quelqu’un veut prendre l’air, je loue mon chien pour que tu aies un sauf-conduit », lisait-on dans l’une de ces annonces sur le site Milanuncios. Sur une autre plateforme, et comme rapporté par Flooxer Now, on pouvait notamment trouver ceci : « Labrador très docile disponible à la location, pour vous promener et éviter une amende pendant la quarantaine ». Une proposition localisée dans l’un des quartiers Nord de Madrid et au tarif de 20 euros l’heure. L’annonce a, heureusement, été supprimée depuis.

A lire aussi : "Les sorties adaptées pour un chien âgé"

La pratique est non seulement totalement immorale et dangereuse pour les chiens, mais elle peut, en plus, coûter très cher. En Espagne, le montant de l’amende en cas de sortie non justifiée pendant cette période de confinement peut aller entre 100 et 600 euros. Le contrevenant est même passible d’une peine de prison d’un an. Dans les cas les plus graves (désobéissance à l’autorité, refus de s’identifier, fausse information sur l’identité…), l’amende peut atteindre les 30 000 euros.

A propos de l'auteur :

0 partage

Tout comme Jean R. de Nancy qui a souhaité protéger Léo, son Labrador âgé de 11 ans, souscrivez à une assurance pour votre chien adaptée aux besoins de votre compagnon ! Faites votre demande de devis personnalisé, c'est rapide et gratuit !

Si vous aimez votre chien, faites comme Jean, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 24/03/20

    Pfff. Vraiment n'importe quoi. Tout est bon pour se faire du pognon sur le dos des animaux ! Jamais au grand jamais je ne louerai,ni prêterai, ni vendrai l'un des miens. Et puis quoi encore ? Ces gens là ne sont pas des maîtres digne de ce nom! Qu'on leur retire leur chien sur le champ et interdiction à vie d'en détenir! Point barre! Sans compter l'amende.

     Répondre  Signaler


Articles en relation