Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Elle crée puis s'approprie la cagnotte pour aider Curtis, le chien d’Elisa Pilarski

Publié le 23/01/2020 à 16h23

Ecrit par Norman Bougé dans la catégorie Faits Divers

Illustration : "Elle crée puis s'approprie la cagnotte pour aider Curtis, le chien d’Elisa Pilarski"
© Elisa Pilarski / Facebook

D’après Christophe Ellul, veuf d’Elisa Pilarski, la femme qui avait créé la collecte de fonds en ligne en faveur du chien Curtis s’est approprié la cagnotte. L’enquête de la gendarmerie à son sujet révèle qu’elle n’en est pas à sa première manœuvre du genre.

Après le décès d’Elisa Pilarski le 16 novembre dernier dans l’Aisne, une femme répondant au nom de Marjo Tortosa avait lancé une cagnotte sur la plateforme Leetchi, destinée à soutenir Curtis. Ce dernier est l’un des American Staffordshire Terriers du couple. Il accompagnait la victime le jour de sa mort consécutive à des morsures de chien. Placé en fourrière à Beauvais, il doit faire l’objet d’une évaluation comportementale pour un incident n’ayant rien à voir avec le drame survenu en forêt de Retz.

La collecte en ligne devrait permettre d’engager 2 avocats afin d’obtenir notamment le transfert de Curtis vers une autre structure spécialisée. Mais un gros problème se pose aujourd’hui, comme le rapporte Christophe Ellul via un message Facebook publié sur la page de soutien à Elisa Pilarski. La créatrice de la cagnotte se l’est appropriée, souhaitant « disposer de l'argent […] et parle de restituer l'argent aux donateurs ou de la verser à des associations de protection animale ». Impossible, donc, de débloquer les fonds pour régler les avocats et la structure devant accueillir l’Amstaff.

Avocats qui ont d’ailleurs réagi en faisant une demande d’information auprès des gendarmes. Ceux-ci leur ont ainsi indiqué que la personne en question s’était déjà signalée par des manœuvres similaires par le passé, et que plusieurs plaintes avaient été déposées contre elle.

Christophe Ellul a également dénoncé les intrusions multiples de l’intéressées dans la vie privée de la famille endeuillée, précisant qu’Elisa Pilarski et elle ne se connaissaient pas.

Par ailleurs, elle aurait cherché à lui faire croire qu’elle était voyante et que la victime voulait communiquer avec lui.

A lire aussi : "Ce chien fait des caresses à tous ses camarades de pension (vidéo)"

Enfin, tout en exprimant sa gratitude envers toutes les personnes qui le soutiennent, il les a appelées à ne se fier qu’à cette seule et unique « Page de Soutien à Elisa Pilarski ». Tous les autres groupes et pages utilisant le nom d’Elisa Pilarski pourraient faire l’objet de poursuites.

A propos de l'auteur :

0 partage

Tout comme Jean R. de Nancy qui a souhaité protéger Léo, son Labrador âgé de 11 ans, souscrivez à une assurance pour votre chien adaptée aux besoins de votre compagnon ! Faites votre demande de devis personnalisé, c'est rapide et gratuit !

Si vous aimez votre chien, faites comme Jean, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

2 commentaires

  • Jacqueline MAZZUCCHELLI a écrit : 24/01/20

    Décidément le sort s'acharne sur cette famille. J'espère que cette femme va payer toutes ses malversations et que cette cagnotte serve à Curtis. Quelle honte !

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 27/01/20

    quelle honte : profiter du malheur d'une famille pour monter une escroquerie. Espérons que la justice sera aussi vindicative à mettre cette personne sous les verrous qu'elle l'est aujourd'hui à maintenir Curtis en captivité en fourrière ! Sincères pensées pour la famille d'Elisa et pour le pauvre Curtis. Merci au site Woopets de nous tenir informés au fil de l'eau sur cette douloureuse affaire.

     Répondre  Signaler


Articles en relation