Aulnay-sous-Bois : 11 chiens retrouvés enfermés chez un homme qui faisait déjà l’objet d’une accusation pour maltraitance animale

L’individu avait déjà vu ses 11 chiens saisis par une association en 2021. Ce vendredi 21 octobre 2022, 11 autres canidés mal en point ont été découverts à son domicile situé en Seine-Saint-Denis. Les toutous ont été pris en charge et reçoivent des soins en urgence. L’homme devra répondre prochainement de ses agissements devant la justice.

Illustration : "Aulnay-sous-Bois : 11 chiens retrouvés enfermés chez un homme qui faisait déjà l’objet d’une accusation pour maltraitance animale"

Le contrevenant connu des forces de l’ordre pour ses actes de maltraitance envers ses chiens et un cochon en 2021 a fait l’objet d’un contrôle inopiné ce vendredi 21 octobre 2022.

La police ainsi que les bénévoles de l’association Action Protection Animale (APA) ont découvert cette fois-ci encore 11 toutous en piteux état.

Les chiens de race Dogue Argentin, American Staffordshire Terrier, Podencos et Bouledogue Américain étaient enfermés « dans des boxes non conformes et insalubres pour certains, encagés pour d’autres, tous étaient en défaut de soins et certains sont particulièrement maigres », comme l’a relaté Anne-Claire Chauvancy, présidente de l’APA, à Actu.

Vous êtes :

Heureusement, le signalement récolté d’un voisin a permis de mettre les pauvres bêtes en sécurité au sein du refuge. Elles reçoivent actuellement des soins par les bénévoles attentionnés. De même, un professionnel se charge de les rééduquer afin qu’elles soient de nouveau adoptables d’ici quelques mois.

Illustration de l'article : Aulnay-sous-Bois : 11 chiens retrouvés enfermés chez un homme qui faisait déjà l’objet d’une accusation pour maltraitance animale
Action Protection Animale

Une pratique écœurante

Le propriétaire a été une nouvelle fois auditionné par les policiers. Il semblerait qu’il utilisait, comme en 2021, ses chiens pour la chasse, ce qui est interdit avec ces races.

Il détenait également à cette époque un cochon laineux qu’il exploitait pour dresser ses canidés à l’attaque, pratique pareillement prohibée.

A lire aussi : Chaque soir avant d’aller dormir, un chien âgé fait la plus tendre des demandes à son meilleur ami félin (vidéo)

« Le jeune porc servait d’appât afin d’exciter les canidés, qu’il lâchait ensuite sur l’animal terrorisé », a déploré Anne-Claire Chauvancy. Le pauvre souffrait de plusieurs fractures ainsi que de nombreuses blessures dues à des morsures.

Malheureusement, le dossier était resté au point mort durant de longs mois, ce qui a permis au contrevenant de réitérer ses procédés scandaleux.

Il devra donc répondre de ses actes de maltraitance et de la détention sans autorisation de ses molosses, en récidive.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil