40 cadavres d'animaux découverts dans une propriété du Finistère !

Le 27 novembre dans le village de Milizac, près de Brest, une quarantaine de cadavres d'animaux ont été découverts dans la propriété d'une jeune femme d'une vingtaine d'années. 26 d'entre eux seraient des chiens !

Horrible découverte dans ce qui semble être devenu une maison de l'enfer pour tous les animaux passés par cette propriété.

D'après les informations de Ouest France, ce sont près de 26 chiens, 7 lapins, 2 chats une oie et une poule qui ont été découverts sans vie dans une maison de campagne du village de Milizac.

La découverte macabre a été faite par la responsable de l'association "Les Alfredes", Klervi Talarmin. Le 27 novembre, cette dernière s'est rendue chez une jeune femme pour récupérer un American Staffordshire Terrier, prénommé Zeus, prêté par l'association. La jeune femme ne donnait plus de nouvelles du chien : "J’ai relancé notre bénévole à plusieurs reprises, mais je n’avais jamais de réponses. À chaque fois, elle trouvait une excuse pour ne pas me recevoir ou ne pas m’envoyer de photos" affirme la présidente de l'association "Les Alfredes".

Illustration : "40 cadavres d'animaux découverts dans une propriété du Finistère ! "

Décidée à récupérer l'animal, Klervi Talarmin a malheureusement retrouvé le pauvre Zeus inanimé dans un enclos. Un peu plus tard dans la journée, elle reviendra en compagnie des gendarmes qui fouilleront la propriété. C'est à ce moment que plusieurs squelettes de chiens et de chats ont été retrouvés. 10 jours plus tard, une nouvelle perquisition amènera cet horrible total à une quarantaine d'animaux morts.

"Certaines bêtes ont été jetées dans un puits ou retrouvées dans des sacs plastiques en état de décomposition avancé"

D'après les constatations des gendarmes, certaines bêtes ont été jetées dans un puits ou retrouvées dans des boxes, des boîtes et même des sacs plastiques. Beaucoup étaient dans un état de décomposition avancé et vraisemblablement morts de faim ou de soif.

Plus grave, l'auteur présumé de ces actes immondes aurait eu un élevage de chiens jusqu'en 2010 avec ses parents. Désignée comme "fragile psychologiquement", elle serait dans le déni des faits. Les gendarmes ont ouvert une enquête pour "actes de cruauté et abandon d'animaux". La jeune femme a été auditionnée ainsi que son père et sa mère. Les interrogatoires sont toujours en cours.

A lire aussi : Cette chienne, qui a vécu dans l'errance et reçu des pierres, attend sa nouvelle famille depuis un an

Plusieurs associations de défense des animaux se sont portées partie civile comme 30 Millions d'Amis. Cette actualité vous a choqué et vous voulez réagir ? N'hésitez pas à venir en parler sur notre forum avec notre communauté, un sujet y est dédié ici ! ?

Photo de Ralph "Après l'accident de mon petit Ralph, mon jeune Boston Terrier, les soins m'ont coûté une fortune ! Entre les consultations chez le vétérinaire, l'opération et les médicaments... Maintenant, avec l'assurance pour chien à laquelle j'ai souscrit il y a peu, je peux affronter le futur plus sereinement ! " (Justine, 23 ans)

Si vous aimez votre chien, faites comme Justine, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil