Un chat sauvage en quête d'une famille fait irruption dans une maison et n'en repart jamais !

Publié le 14/02/2021 à 10h16

Ecrit par Anthony Pruvost dans la catégorie Emotion

Illustration : "Un chat sauvage en quête d'une famille fait irruption dans une maison et n'en repart jamais !" © tchaikovsgay / Tumblr

Parfois, ce sont les animaux de compagnie qui choisissent leurs maîtres et non pas l’inverse. C’est précisément ce qu’a fait une chatte errante qui voulait sans doute en finir avec son dur quotidien dans les rues.

Une utilisatrice de la plateforme de microblogage Tumblr se faisant appeler « tchaikovsgay » a raconté l’incroyable et belle histoire de sa rencontre avec son amie à 4 pattes, une chatte en l’occurrence.

Le félin en question est né au sein d’une colonie de chats errants. Il n’avait jamais été approché par un humain et ne connaissait que ses congénères. Mais un beau jour, la jeune chatte a décidé qu’elle en avait assez de devoir lutter pour survivre et de fouiller dans les poubelles pour trouver de quoi se nourrir.

Elle s’est alors invitée chez la jeune femme en question, qui l’a accueillie à bras ouverts. Dès lors, la chatte n’a plus quitté sa maison. Elle ne pouvait plus se passer du confort, de la sécurité, ni des caresses sur le ventre ou des succulents morceaux de poulet qu’elle lui offrait. Pour tchaikovsgay, la chatte errante s’est « domestiquée elle-même ».

Les chats errants peuvent, eux aussi, être socialisés

Bored Panda, qui relaie ce récit, a demandé l’avis de Molly DeVoss, éducatrice et comportementaliste féline. Elle a confirmé que les chats harets peuvent développer une forme de confiance avec le temps : « Ils comprennent que la personne qui les nourrit est fiable, prévisible et ne leur fera pas de mal », a-t-elle expliqué.

Elle assure que la socialisation des chats errants reste possible, même s’il s’agit d’un long processus.

Pour sa part, Eva-Maria Geig, spécialiste en génétique évolutive, défend la théorie selon laquelle les chats ont été domestiqués sans avoir changé, à la différence des chiens. Les canidés ont, en effet, été sélectionnés pour leurs aptitudes à réaliser des tâches bien spécifiques (garde, chasse…), mais pas les chats. Même si leur capacité à chasser les nuisibles a toujours été appréciée.

A lire aussi : Un chat disparu depuis 20 ans vit ses derniers moments avec son propriétaire

A propos de l'auteur :

0 partage

Comme des milliers de propriétaires de chat, souscrivez une assurance santé pour votre compagnon à 4 pattes ! Le devis est personnalisé, c'est rapide et gratuit. N'attendez pas qu'il arrive un accident ou une grave maladie à votre chat !

Si vous aimez votre chat, faites comme des milliers de propriétaires de chat, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 16/02/21

    SUPERBE HISTOIRE . Apparemment la petite chatte a eu le nez fin car elle a l'air d'avoir bien choisi sa maison. Beaucoup de bonheur à eux deux. ????????

     Répondre  Signaler


Articles en relation