Pour pouvoir nourrir ses chats, une femme avec de gros problèmes financiers ne mange qu’un repas par semaine

Yasemn a perdu son travail à cause d’une maladie et depuis, tente de survivre avec de très maigres revenus. Ses chats comptent plus que tout au monde pour elle, alors elle préfère se priver de nourriture plutôt que de s’en séparer. Elle utilise la plupart de ses revenus pour s’occuper d’eux.

Illustration : "Pour pouvoir nourrir ses chats, une femme avec de gros problèmes financiers ne mange qu’un repas par semaine"

L’amour de Yasemn Kaptan envers ses chats est inconditionnel. Cette femme originaire Tottenham, à Londres (Angleterre), n’a presque plus rien depuis qu’elle a perdu son emploi, mais donne tout ce qui lui reste à ses animaux de compagnie. Un choix assumé qui met en danger sa propre santé, car elle ne peut plus s’alimenter convenablement.

Il y a quelques mois, Yasemn a appris qu’elle souffrait d’ostéoporose et a dû quitter son emploi à cause de cela. Elle s’est retrouvée dans une situation très précaire, n’ayant plus de revenus suffisants pour subvenir à ses besoins.

Illustration de l'article : Pour pouvoir nourrir ses chats, une femme avec de gros problèmes financiers ne mange qu’un repas par semaine

© Yasemn Kaptan / SWNS

« Je ne peux pas abandonner mes chats »

L’Anglaise perçoit une pension d’invalidité d’environ 367 euros chaque mois qui lui permet de financer son logement et ses factures, précisait The Mirror. Parallèlement, elle touche une allocation hebdomadaire de 63 euros dont 60 sont destinés à ses chats. En effet, la femme partage son quotidien depuis de longues années avec 6 chats. Ceux-ci sont si importants à ses yeux qu’elle a choisi de se sacrifier pour eux.

Ainsi, toutes ses aides servent à financer la nourriture des félins. Il ne lui reste plus que 7 dollars pour se nourrir chaque semaine, ce qui équivaut à peu près à 8 euros. Une somme qui ne lui permet pas de manger tous les jours à sa faim : « Je mange une fois par semaine. Je bois juste du thé à la menthe ou des liquides tout au long de la semaine » confiait-elle.

« Ce sont mes petits bébés, ils me font tenir »

À cause de cela, Yasemn a perdu 5 kilos depuis qu’elle ne travaille plus. Elle a beaucoup de mal à garder le moral, mais la présence de ses animaux l’aide à remonter la pente : « Je ne me débarrasserai pas de mes chats. Je les ai depuis 17 ans » affirmait-elle.

Malgré cette situation extrêmement difficile, elle est persuadée que les choses finiront par s’arranger. Voir ses chats heureux et ne manquer de rien lui met beaucoup de baume au cœur dans les moments les plus durs.

A lire aussi : Tétanisé depuis son adoption, ce chat de 15 ans émerveille ses propriétaires en adoptant un nouveau comportement (vidéo)

Illustration de l'article : Pour pouvoir nourrir ses chats, une femme avec de gros problèmes financiers ne mange qu’un repas par semaine

© Yasemn Kaptan / SWNS

1 commentaire