Ils n'osaient plus espérer revoir leur chat disparu 11 ans plus tôt jusqu'à ce coup de fil du vétérinaire

L’histoire de Bali est un message d’espoir pour tous les propriétaires ayant perdu leurs animaux de compagnie. Elle souligne également l’importance de l’identification, ce chat ayant pu retrouver les siens grâce à sa puce, après une décennie d’absence.

Illustration : "Ils n'osaient plus espérer revoir leur chat disparu 11 ans plus tôt jusqu'à ce coup de fil du vétérinaire"

Eric Bottos et sa femme Erika sont aux anges. Leur chat adoré Bali est de nouveau auprès d’eux, lui qu’ils avaient perdu de vue 11 longues années plus tôt. Un récit rapporté par Midi Libre.

Le félin n’était encore qu’un minuscule chaton d’un mois quand ils l’avaient découvert sur la route du côté de Calvisson (30), à une dizaine de minutes de chez eux à Codognan. Tout allait pour le mieux pour le petit quadrupède, qui avait grandi en compagnie de ce couple gardois bienveillant et attentionné.

Illustration de l'article : Ils n'osaient plus espérer revoir leur chat disparu 11 ans plus tôt jusqu'à ce coup de fil du vétérinaire
Eric Bottos / Facebook

Malheureusement, un an et demi après son adoption, Bali s’était volatilisé. Ses humains l’avaient longtemps cherché, en vain, et envisageaient tous les scénarios, y compris les pires ; vol, accident de la route…

La situation restait inchangée pendant ces 11 dernières années. Entretemps, le couple avait adopté 2 autres chats, ainsi que 2 chiens. Le souvenir de Bali était intact, mais Erika et Eric se disaient assurément que les chances de le retrouver étaient quasi nulles après une si longue absence. Ce n’était pourtant pas le cas, car le minet était identifié par puce électronique. Une mesure non seulement obligatoire, mais qui permet en plus d’entretenir l’espoir quoi qu’il arrive.

Est alors arrivé cet appel-surprise de la part de la clinique vétérinaire Okivét à Vauvert, toujours dans le Gard. « Nous avons vécu une journée de fou », raconte Eric Bottos sur Facebook en partageant l’incroyable nouvelle apprise le jeudi 27 avril 2023.

Leur interlocuteur leur indiquait, en effet, que l’établissement venait d’admettre Bali, formellement identifié grâce à sa puce.

Retrouvé à 15 kilomètres de chez lui

Le chat avait été retrouvé dans une propriété de Gallician, à environ 15 kilomètres de sa maison. Le maître des lieux, un Parisien qui y vient de temps à autre, a rapidement réagi en voyant cet animal infesté de tiques et de puces. Il a contacté l’association locale Les Chats Vauverdois, dont l’action a été tout aussi déterminante dans l’issue heureuse du parcours de Bali. C’est cette organisation qui a pris le chat en charge et s’est rapprochée de la clinique vétérinaire.

Bali a été dûment examiné et soigné. Il avait « la queue bien abîmée et une patte pas terrible », d’après les précisions fournies en commentaire du post Facebook par son propriétaire. Il s’en remet tout doucement et reprend ses habitudes dans son foyer, au milieu de sa famille.

A lire aussi : Ne supportant pas de voir sa maîtresse en larmes, ce chat exprime son inquiétude à sa façon (vidéo)

Eric Bottos a tenu à adresser ses remerciements à l’association Les Chats Vauverdois et à l’équipe Okivét de Vauvert.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil