Ce chat « non adoptable » sauvé de l’euthanasie recherche une personne qui puisse comprendre

Pour beaucoup, Boo était un cas désespéré qui ne trouverait probablement pas de famille. Il était donc envisagé de le faire euthanasier, mais les membres d’un refuge ont refusé de l’abandonner. Ils l’ont récupéré et se démènent aujourd’hui pour lui trouver des maîtres compréhensifs, capables de l’aimer pour ce qu’il est.

Illustration : "Ce chat « non adoptable » sauvé de l’euthanasie recherche une personne qui puisse comprendre"

La souffrance de Boo peut se lire sur son visage. Ce félin apeuré n’intéressait pas les adoptants et n’accordait sa confiance à personne. Il faisait partie des prochains sur la liste des euthanasies. En apprenant son existence, l’organisme canadien Toronto Cat Rescue n’est pas resté de marbre et lui a offert une chance quand personne ne croyait en lui.

Dans son ancien refuge, Boo ne se laissait pas approcher. Ni le personnel, ni les visiteurs ne parvenaient à interagir avec lui, alors il a été qualifié de « non adoptable ». Cela n’annonçait rien de bon, car il risquait l’euthanasie : « Les refuges ne veulent pas euthanasier, mais si le chat est laissé dans un environnement stressant, il tombe malade au-delà de ce qu’ils peuvent gérer [...] C'est généralement la raison qui justifie l'euthanasie » expliquait Nalini Ramroop, membre de Toronto Cat Rescue KW.

@torontocatrescuekw We wont give up on you Boo. Help us find this special boy a loving home of his own ?? #TorontoCats #Adoptme #Animalshelterlife #CatRescue #petsmartcharities #TorontoCatRescue #kitchenerwaterloo #rescuecat ? Rescue - Lauren Daigle

Une seconde chance

Cette dernière et les autres bénévoles ne pouvaient se résoudre à laisser Boo, qui n’avait déjà personne sur qui compter. Ils lui ont donc fait une place dans leurs locaux et ont entamé un travail de sociabilisation. Effectivement, le chat était extrêmement « timide et fermé ».

Comme le précisait Newsweek, ce tempérament ne jouait pas en sa faveur auprès des adoptants : « Au refuge, il ne se présentera pas bien et sera négligé par les adoptants qui recherchent généralement des cas plus faciles ou des animaux de compagnie amicaux » ajoutait Nalini. Pour faire émerger sa personnalité, Boo doit rejoindre une maison aimante.

Illustration de l'article : Ce chat « non adoptable » sauvé de l’euthanasie recherche une personne qui puisse comprendre

@torontocatrescuekw / TikTok

A lire aussi : L'attitude sublime d'une chatte envers son ami lapin alors qu'elle est occupée à allaiter ses chatons (vidéo)

« Il a juste besoin de temps et de patience »

Ses sauveteurs souhaiteraient le placer dans une famille d’accueil expérimentée pour l’aider à faire ressortir le meilleur de lui-même. Nalini est certaine que ce meilleur environnement serait très bénéfique pour lui, car il progresse à grande vitesse : « Au fil du temps, il a décompressé et a commencé à s'ouvrir à des humains faisant confiance » affirmait-elle.

Il a donc besoin de poursuivre ce travail de reconstruction auprès d’humains bienveillants. Sur les réseaux sociaux, plusieurs internautes ont partagé leur volonté de l’accueillir chez eux. Boo trouvera peut-être bientôt sa perle rare, mais en attendant, il peut compter sur le soutien de ses bienfaiteurs : « Nous ne t'abandonnerons pas Boo » écrivaient-ils.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil