Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Les maladies courantes de l’octodon

Illustration : "Les maladies courantes de l’octodon"

Durant sa vie, votre octodon peut être atteint de plusieurs maladies. Certaines par manque de chance, d’autres liées à l’environnement, de nombreuses en rapport avec son alimentation pas toujours équilibrée. Observons les maladies les plus courantes développées par votre rongeur et les traitements qui y sont apportés.

Comment savoir que votre octodon est malade ?

Le comportement et l’état général de votre octodon doivent vous alerter s'il présente plusieurs signes de maladies :

  • Une activité réduite, une forme de léthargie incompatible avec son caractère curieux et vif.
  • Un amaigrissement consécutif à un manque d’appétit.
  • Des excréments d’une consistance différente qu’habituellement, trop humide ou à l’inverse, des crottes trop petites, sèches, synonymes de constipation.
  • Un grattage intempestif, des poils qui s’arrachent, des croûtes qui se forment, des plaies.
  • Un écoulement nasal ou des yeux.
  • Respiration bruyante synonyme de voies respiratoires obstruées.
  • Son poil est souillé.
  • Il bave.

Le diabète de l’octodon

C’est une affection très fréquente chez ce rongeur. Il est favorisé par l’absorption trop importante de fruits trop sucrés. Son diabète se rapproche de celui de l’homme. Vous remarquerez ainsi une perte de poids et donc d’appétit de votre octodon. Votre vétérinaire vous prescrira un régime, car le traitement médicamenteux est complexe. Il s’agira avant tout de favoriser les protéines, de glucides et de réduire drastiquement les lipides.

La malocclusion dentaire

Comme tous les rongeurs, votre octodon peut présenter une malocclusion dentaire qui, si elle est mal soignée ou prise trop tard, peut déboucher sur un abcès.

Elle se remarque par des incisives qui se roulent sur elles et peuvent ainsi pénétrer dans le palais. Votre rongeur va souffrir des joues, il ne s’alimentera plus et maigrira. Il peut même souffrir lors d’une déglutition.

Votre vétérinaire coupera ou limera les dents de votre rongeur. Il pourra même lui donner des antibiotiques ou des anti-inflammatoires si nécessaire. Par la suite, votre rongeur devra manger davantage d’aliments solides comme des carottes pour user ses dents.

Les diarrhées

Elles sont légion chez les rongeurs et conduisent malheureusement souvent à la mort par déshydratation. Dès que vous remarquez une diarrhée chez votre octodon, courez chez votre vétérinaire. Il déterminera son origine qui peut être diverse :

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

  • Le régime alimentaire est inadapté ou un changement dans son alimentation que son tube digestif ne supporte pas.
  • Un médicament donné pour une autre maladie qu’il ne digère pas.
  • Un parasite comme des nématodes ou des cestodes voire des vers.
  • Une bactérie comme la colibacillose. S’il souffre de salmonellose et de yersiniose, maladies zoonoses (transmissibles à l’homme) il doit être euthanasié et sa cage nettoyée.

Une constipation

Votre octodon souffre d’un problème de constipation très souvent lié en un régime alimentaire trop riche en protéines. Vous devez rééquilibrer son alimentation en privilégiant les fibres (foin) ainsi que des légumes frais. On propose également du jus d’ananas pour hydrater votre octodon et débloquer également ses selles.

La constipation peut également venir de boules de poils ingérés par votre octodon. Dans ce cas, la constipation se transforme en occlusion intestinale. Votre vétérinaire prescrira le traitement adéquat.

Le Coryza

Il s’agit d’une maladie avec de multiples symptômes comme les éternuements, les larmoiements, les écoulements nasaux. Votre octodon se trouve plus léthargique et mange moins. Tout comme la sinusite, le traitement se fait à base d’antibiotiques. Pris à temps, votre rongeur s’en sortira sans séquelles.

La pneumonie

Votre octodon présente des symptômes similaires à ceux d’un gros rhume avec un écoulement nasal, un manque d’appétit et de fortes difficultés à respirer. D’origine bactérienne, la pneumonie est fatale à votre rongeur. Il existe également une pneumonie foudroyante qui provoque le décès en quelques heures. Dans tous les cas, le pronostic est sombre pour cette maladie souvent fatale.

La teigne

Ce parasite apprécie se placer autour du museau de votre octodon, derrière ses oreilles ou sur sa queue. L’animal présente donc des régions épilées. Votre vétérinaire mettre en place un traitement antifongique. S’il existe une surinfection, alors un traitement médicamenteux sera mis en place.

La pododermatite

Elle est fréquente chez les octodons qui évoluent continuellement sur une surface inadaptée (grillage, litière humide…) à leurs coussinets. De fait, les surfaces plantaires sont attaquées par des infections qui peuvent être bactériennes. Le traitement réside avant tout en un changement de surface dans la cage de votre rongeur. De plus, des anti-inflammatoires sont prescrits par votre vétérinaire. Si nécrose il y a (rare cas), il faudra amputer.

A lire aussi : "Soins et hygiène à apporter à son octodon"

La cataracte

C’est une affection fréquente chez l’octodon. Il y a souvent un lien entre le diabète et le développement de cette maladie des yeux. Rapprochez-vous de votre vétérinaire.

La dépression

Animal grégaire, votre octodon ne supporte guère la solitude. Tout seul dans sa cage, il pourrait rapidement s’ennuyer si vous ne vous en occupez pas assez. Il pourrait donc être sujet à des dépressions. Dans ce cas, sa curiosité s’estompe et il reste prostré dans un coin de sa cage, refusant de jouer. Vous devez y remédier en adoptant un congénère.

A propos de l'auteur :

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !

Articles en relation