Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Gérer les mordillements de son chien

Entre un tout jeune chiot qui mordille et un chien adulte qui fait la même chose, il y a tout un monde. Les minuscules dents ne font pas autant de dégâts qu’une puissante mâchoire aux pointes acérées, même si elle n’est pas animée d’intentions malveillantes.

Mordiller est un acte tout à fait naturel et normal chez le chiot. Ses mâchoires constituent ses principaux outils d’exploration et d’apprentissage durant son jeune âge. En revanche, ce sont les mordillements du chien adulte qui deviennent rapidement problématiques. Un chien mûr qui continue de mordiller des personnes ou ses congénères relève du problème comportemental et les conséquences de cette mauvaise habitude peuvent être sérieuses. Avant de s’atteler à faire cesser les mordillements, il convient d’en comprendre les origines.

Comprendre les mordillements du chien

Chez le chiot, le fait de mordiller fait partie des comportements d’apprentissage de base. La plupart des jeunes chiens mordillent tout ce qui est à leur portée jusqu’à l’âge de 6, 7, voire 8 mois. C’est de cette manière qu’ils explorent leur environnement et apprennent à interagir avec les êtres qui les entourent, qu’il s’agisse des autres chiens, animaux et humains.

Le chiot mordille pour diverses raisons : il le fait pour tester sa force et les réactions des autres petits de sa portée, pour manifester son affection, pour stopper un comportement agressif à son égard, pour inviter ses congénères à jouer, entre autres. Il n’y a donc pas lieu de s’inquiéter outre mesure tant que ces mordillements sont effectués par un animal en bas âge.

A lire aussi : "Comment réagir face à un chien qui mord ?"

Il mordille : que dois-je faire ?

Cependant, plus les semaines et les mois passent, et plus la dentition et la mâchoire du chien se développent, devenant plus puissantes. La pression exercée par la mâchoire augmente progressivement, alors que les dents grandissent et s’aiguisent. Par conséquent, les mordillements deviennent de moins en moins supportables. Ils peuvent même se muer en morsures et causer des blessures si rien n’est fait pour stopper cette mauvaise habitude, même si celle-ci n’est pas forcément associée à de méchantes intentions.

Si le chiot mordille pendant le jeu, il faut s’arrêter tout de suite de jouer avec lui. Cet arrêt peut s'accompagner d'un "aïe !" comme ci vous aviez mal. En marquant ainsi un temps d’arrêt, le jeune chien comprendra petit à petit que la morsure entraîne systématiquement la fin du jeu. Si cela ne suffit pas, vous pouvez également isoler votre chiot quelques minutes dès qu'il mordille.

Voilà pourquoi il est essentiel d’inculquer au chiot les premières notions d’obéissance le plus tôt possible. Si votre chien connaît des indications comme le "non" ou le "assis", vous pourrez alors déviez son comportement sur ces apprentissages. Un « non » ou un « assis » bien clair permettent de faire comprendre au chiot qu’il doit immédiatement cesser de mordiller la main, le pied ou n’importe quel autre endroit du corps. Pour apprendre au chiot à s’asseoir, on l’aide à le faire en même temps qu’on le lui ordonne, puis on le félicite dès qu’il s’exécute.

Qu'est-ce que je ne dois surtout pas faire ?

Il y a des réactions à ne pas adopter pour ne pas obtenir l’effet contraire et inciter le chiot à mordiller davantage. Par exemple, le fait de retirer brusquement la main peut être pris pour un encouragement à continuer de la mordiller.

Il ne faut pas non plus entrer dans le rapport de force et devenir agressif à l’égard du jeune chien. Là aussi, ce « feed-back » envoyé à l’animal peut l’inciter à redoubler d’agressivité et mordiller encore plus fort. Vous pourriez même faire peur à votre chien et casser votre relation.

7 partages

3 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 26/11/17

    Très bien, je pense que le résultat doit être concluant.
    J'éduques a chienne dans un Clu. Merci

     Répondre  Signaler


  • Kokoo Theji a écrit : 09/11/18

    Bonjour. J'ai acheté un chiot berger allemand de 3 mois et demi qui a ce caractère de mordre. Il ne veut pas qu'on le touche pour lui mettre sa lesse où pour autres choses il mordille en se débattant et inflige des blessures au membre de la famille !! Que faire pour remédier à ça !??

     Répondre (1)  Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 30/12/18

    Consultez rapidement un éducateur / comportementaliste qui utilise des méthodes positives.

     Répondre  Signaler