Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Les chaleurs chez la chienne

Comme tous les mammifères, les chiennes sont cyclées ; elles alternent à partir de la puberté des périodes d’activités sexuelles (chaleurs) et des périodes dites de repos. Les chaleurs soulèvent toujours beaucoup de questions de la part des propriétaires : à partir de quel âge ? Combien de temps ? Combien de fois ? Nous allons tenter de répondre à ces questions et à d’autres encore !

Que sont les chaleurs exactement ?

Les chaleurs sont souvent appelées à tort « règles de la chienne » par de nombreux propriétaires, car à cette période, la chienne perd du « sang ». Chez la femme, les règles correspondent à la fin du cycle sexuel, lorsque l’endomètre (muqueuse de l’utérus) se détériore s’il n’y a pas eu de fécondation de l’ovocyte. Chez la chienne par contre, les périodes de pertes sanguines correspondent à une période où la chienne est féconde, il s’agit pour elle d’attirer les mâles et d’être saillie. L’origine des pertes est aussi différente, chez la chienne, elles proviennent du vagin.

Lorsqu’elle est en chaleurs, votre chienne va voir sa vulve gonfler et rougir un peu, mais aussi perdre un liquide séro-hémorragique (liquide et teinté de sang).

A partir de quel âge une chienne est en chaleurs ?

La fourchette d’apparition des premières chaleurs est entre 6 et 24 mois. La première période de chaleur correspond à l’entrée dans la puberté, c’est à partir de ce moment que la chienne est en capacité de se reproduire.

L’âge d’apparition des premières chaleurs dépend essentiellement de la race de votre chienne. Les chiennes de petite taille ont une croissance plus rapide et plus courte, elles sont donc sexuellement matures plus vite que les femelles de grande taille.

Voici quelques indications d’âge d’apparition des premières chaleurs :

Les premières chaleurs de votre chienne peuvent passer un peu inaperçues, peu de pertes et vulve pas très gonflée. Mais si vous ne le voyez pas, les chiens eux ne s’y trompent pas, vous risquez d’avoir des copains en promenade ! Soyez vigilant, ce n’est pas parce que votre chienne est pubère qu’elle peut avoir une portée, ce n’est encore qu’une « ado ». Il est conseillé d’attendre la 3e période de chaleurs avant la mise à la reproduction.

Combien de temps durent les chaleurs ?

Les chaleurs de votre chienne durent en moyenne 21 jours, soit 3 semaines et elles reviendront tous les 6 à 7 mois.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Il s’agit de moyennes, certaines chiennes pourront être en chaleurs pendant 18 jours et tous les 8 mois et d’autres 21 jours tous les 5 mois. Il faudra donc vous assurer de la régularité des cycles, mais aussi de leur durée, en gardant en mémoire que les chaleurs ne doivent jamais durer plus de 5 semaines.

Pensez à noter les dates de début et de fin de chaleurs dans le carnet de santé de votre chienne par exemple, vous pourrez voir facilement s’il existe des anomalies de rythmes ou de durées. Si vous observez quelque chose d’anormal, consultez votre vétérinaire qui pourra réaliser des analyses pour s’assurer que tout va bien.

On pourrait penser qu’en vieillissant, les chaleurs s’estompent et finissent par disparaître… Et bien pas du tout ! Il n’existe pas de ménopause chez la chienne. Cela veut donc dire qu’à partir de la puberté et jusqu’à un âge très avancé, la chienne peut se reproduire et avoir des petits. Cependant passé l’âge de 8 ans, la fertilité diminue considérablement et la gestation est vivement déconseillée.

Comment se manifestent les chaleurs ?

Lorsqu’une chienne est en chaleurs, tout est différent et peut être même un peu compliqué.

Tout est fait pour attirer les mâles auprès d’elle : odeur des pertes, phéromones... et autant dire que ces messieurs chiens n'y sont pas insensible loin de là !

Si votre chienne reste elle tranquillement à la maison, ou dans le jardin, les mâles eux n'hésitent pas à fuguer et à parcourir de longues distances pour retrouver leur dulcinée ! Tous les moyens sont bons pour arriver jusqu'à la demoiselle : trou sous la clôture, escalade du portail, détour par le jardin du voisin… les mâles rivalisent d'ingéniosité dans ces cas-là. Soyez très prudent, ce n’est pas parce que vous avez une chienne de grande taille comme un Labrador et que le voisin a un Yorkshire qu’il n’y a aucun risque, bien au contraire !

Au cours des 3 semaines de chaleurs, votre femelle va attirer les mâles, mais elle n'acceptera d'être couverte que pendant la deuxième semaine (environ).

Chaleurs ou pas chaleurs ?

La question à se poser est : est-ce que vous souhaitez faire faire des petits à votre chienne ?

Si la réponse est négative, alors la meilleure des solutions reste la stérilisation chirurgicale, plus de chaleurs, plus de risques de saillie. La stérilisation chirurgicale a aussi d’autres avantages : prévention des problèmes utérins…

Mais si la réponse est OUI, alors il va falloir prendre votre mal en patience quelque temps pour vous permettre de vivre sereinement avec une chienne en chaleur jusqu’à la mise à la saillie.

A lire aussi : "Le sexe et l'accouplement chez le chien"

La décision de faire reproduire sa chienne est parfois un coup de cœur, vous souhaitez qu’elle ait des petits, qu’elle connaisse la maternité… Mais réfléchissez bien avant de prendre une telle décision, de nombreux problèmes peuvent venir assombrir votre rêve : saillie non désirée, difficultés lors de la mise bas, pas de propriétaires pour les chiots… Pesez le pour et le contre et n'hésitez pas à prendre conseil auprès de votre vétérinaire.

Attention toutes pertes de couleurs anormales (jaunes, verdâtres…) ou de sang en nature doit faire l’objet d’une consultation en urgence chez un vétérinaire afin d’établir l’origine de ces pertes.

A propos de l'auteur :

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !