Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Vosges : Une chienne meurt dans l’incendie d’un chalet

Publié le 02/01/2017 à 11h00

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Vosges : Une chienne meurt dans l’incendie d’un chalet"

La maîtresse de la défunte chienne a décidé de porter plainte contre le propriétaire du chalet qu’elle avait loué pour les vacances de fin d’année.

Toutes les conditions étaient réunies pour que ce couple et leur chienne, une femelle Border Collie prénommée Fifille, passent d’excellentes vacances de fin d’année. Marion et son compagnon avaient loué un chalet dans un camping, celui des 4 Vents au Tholy, dans le département des Vosges.

Pourtant, à leur arrivée le 23 décembre, ils s’étaient retrouvés face à de mauvaises surprises ; la propreté des lieux laissait à désirer, le réfrigérateur était trop puissant, si bien que leurs aliments ont vite été congelés, et le système de chauffage était défectueux. La jeune femme et son ami ont dû ramasser des bûches pour réchauffer le logement. Ils étaient tout de même déterminés à profiter du séjour malgré ces contretemps.

A lire aussi : "Reprendre un chiot après la mort de son chien"

Le lendemain de Noël, ils s’étaient absentés une petite heure et demie le soir pour aller manger au restaurant, laissant Fifille dans le chalet car, en raison de problèmes de santé et sur les conseils du vétérinaire, elle ne pouvait pas monter en voiture avec eux. En revenant au chalet, ils étaient horrifiés de constater qu’il était en proie aux flammes. Leur chienne avait hélas péri dans l’incendie rapporte Vosges Matin.

Un drame insurmontable pour Marion, qui avait adopté Fifille auprès de la SPA il y a 5 ans. La jeune femme l’avait offerte à son compagnon de l’époque, qui avait perdu la vie quelque temps après dans un accident de la route. Fifille représentait donc énormément aux yeux de sa propriétaire. Elle était une membre de sa famille à part entière.

Triste et en colère, elle a décidé de porter plainte contre le propriétaire du camping pour « négligence et manque d’entretien des bâtiments ».

Photo : DHnet.be

0 partage

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !