Sauvé d'une usine à viande, ce chien remercie son sauveteur d'une manière, on ne peut plus chaleureuse !

Publié le 22/06/2020 à 22h33

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Emotion

Sweety fait partie des 17 chiens sauvés d’un abattoir cambodgien par un Français. Dès qu’elle a compris qu’elle était en sécurité auprès de cet homme, elle est restée collée à lui durant un long moment.

Michael Chour est originaire de Marseille, mais c’est en Thaïlande qu’il vit et mène son activité, qui consiste à sauver des chiens dans les usines à viande. Il est aussi le fondateur de The Sound of Animals. Il intervient aussi bien dans ce pays que dans ceux environnants, comme le Cambodge.

C’est justement dans ce royaume frontalier de la Thaïlande que Michael Chour a réalisé l’un de ses plus émouvants sauvetages. En se rendant dans la ville de Chomkachek, il a découvert un abattoir où les chiens s’entassaient dans des cages. En négociant avec le propriétaire des lieux, il a réussi à obtenir la libération de 17 canidés, dont une chienne qu’il appellera plus tard Sweety.

Terrifiée, Sweety cherchait désespérément du réconfort. Elle l’a trouvé dans les bras de Michael Chour. Lorsque la chienne et ses 16 congénères sont arrivés à O Smach, où ils allaient brièvement séjourner dans un refuge le temps d’être examinés, elle s’est blottie contre son sauveur pendant plus d’une heure et demie. Le Marseillais la caressait et lui parlait durant tout ce temps pour la rassurer et lui faire comprendre qu’elle n’avait plus rien à craindre. Après cela, elle était bien plus détendue. « Mon cœur a fondu et je n’ai pas pu retenir mes larmes », a-t-il confié à The Dodo.

A lire aussi : Un chien emmène son maître vers les eaux du barrage pour lui faire comprendre un grand danger

Par la suite, Sweety et les autres chiens ont traversé la frontière pour être pris en charge dans le refuge de The Sound of Animals en Thaïlande. Michael Chour et son équipe ont pris soin d’eux et se sont employés à leur trouver des familles d’adoption, comme ils le font avec tous les chiens sauvés. Pour Sweety, toutefois, c’était différent ; il a décidé de l’adopter lui-même, tant il a été touché par sa douceur et sa sensibilité.

A propos de l'auteur :

0 partage

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

5 commentaires

Articles en relation