Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Donald Trump signe, tout acte de cruauté envers les animaux est maintenant un crime d'état

Publié le 26/11/2019 à 15h24

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Faits Divers

Illustration : "Donald Trump signe, tout acte de cruauté envers les animaux est maintenant un crime d'état"
Photo d'illustration

Le président américain a signé, en ce début de semaine, un nouveau texte de loi important pour les droits et la sécurité des animaux. Il sanctionne les actes de cruauté animale à l’échelle fédérale. Plusieurs associations de protection animale ont salué cette mesure.

Jusqu’à présent, seuls les créateurs et distributeurs de vidéos montrant des sévices sur animaux tombaient sous le coup de l’Animal Crush Video Prohibition Act, une loi entérinée en 2010. Un nouveau texte, ratifié ce lundi (25 novembre 2019) par le président américain Donald Trump, va bien plus loin. Il s’agit du PACT (Protect Animal Cruelty and Torture Act), qui sanctionne, en effet, directement les auteurs d’actes de cruauté animale et fait de deux-ci des crimes fédéraux.

Ce dernier point est très important, puisqu’il implique que les individus responsables de tels actes peuvent désormais être arrêtés et poursuivis par le FBI et les autres agences fédérales américaines, qu’ils aient fait des vidéos ou pas.

La nouvelle loi contre la cruauté animale avait reçu l’approbation des républicains comme des démocrates, tant au Sénat qu’à la Chambre des Représentants. Le projet était porté par les sénateurs Pat Toomey (Parti Républicain, Pennsylvanie) et Richard Blumenthal (Parti Démocrate, Connecticut), ainsi que les représentants Ted Deutch (Parti Démocrate) et Vern Buchanan (Républicain), tous de 2 de Floride.

A lire aussi : "Maîtriser un chien destructeur"

A l’annonce de la signature du PACT Act par le président des Etats-Unis, plusieurs associations de protection animale ont exprimé leur satisfaction, dont Creatures Great and Small, Animal Wellness Action ou encore la Humane Society des Etats-Unis (HSUS).

A propos de l'auteur :

0 partage

Mango, la chienne de race Berger Australien de Pierre D. a été retrouvée inconsciente un matin. Grâce à la réactivité et l'efficacité de la mutuelle pour chien qu'il avait souscrite, l'ensemble des frais de vétérinaire a été pris en charge et Mango a été sauvée !

Si vous aimez votre chien, faites comme Pierre, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

8 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 26/11/19

    Bravo !! C est une avancée pour les animaux
    On devrait prendre exemple

     Répondre  Signaler


  • Nicole GIRARDET a écrit : 27/11/19

    Nous devrions envoyer cet article à Emmanuel Macron. De plus en plus de pays adoptent des lois destinées à lutter contre la maltraitance animale sauf en France. Certains politiques travaillent sur ce sujet mais président et ministres s'en lavent les mains. Il faut dire que, lorsqu'on a à la tête du pays, un dirigeant qui fait ami ami avec le lobby des chasseurs, cela n'aide pas !

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 27/11/19

    meme le president de region Auvergne Rhône Alpes donne toutes les subventions aux chasseurs et quand on voit ce qu ils font aux animaux !!!!! on est pas pres d avoir pareil en france

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 27/11/19

    excellente mesure que celle prise par Donald Trump, je le félicite pour son aide aux animaux !

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 27/11/19

    faudrai aussi qu il dise a ses fils d arreter de tuer les animaux sauvage en afrique . perso je suis septique . ça sonne faut .

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 27/11/19

    ses fils tuent les animaux sauvages en afrique , il fait quoi la , il signe aussi ? ça sonne faut .

     Répondre (1)  Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 28/11/19

    Ça sonne prochaine campagne et élections ... "voyez il est tellement humain ce président"

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 28/11/19

    les parents ne peuvent être responsables de leurs enfants à vie. S'ils sont majeurs D.Trump ne peut leur imposer quoi que ce soit sauf par une loi.

     Répondre  Signaler


Articles en relation