Comment le flair d'une chienne a permis de retrouver une espèce animale invisible depuis 90 ans

Une espèce de taupe extrêmement rare et vivant en Afrique du Sud n’avait plus été observée depuis 87 ans, si bien qu’on la pensait éteinte. Une équipe de scientifiques continuait toutefois d’en rechercher d’éventuels représentants, comptant sur le flair surpuissant et spécialement entraîné d’une chienne appelée Jessie.

Illustration : "Comment le flair d'une chienne a permis de retrouver une espèce animale invisible depuis 90 ans"

Grâce à une femelle Border Collie, des scientifiques en Afrique du Sud ont pu retrouver une espèce de taupe que personne n’avait vue depuis près de 90 ans, rapportait NPR.

Illustration de l'article : Comment le flair d'une chienne a permis de retrouver une espèce animale invisible depuis 90 ans
Endangered Wildlife Trust / Facebook

Il s’agit de la taupe dorée de De Winton (Cryptochlorys wintoni), un animal creusant des galeries très profondes dans les dunes de sable. Ces terriers se trouvent à une telle profondeur qu’on n’avait aperçu aucun des représentants de cette espèce depuis 1936. D’ailleurs, bon nombre de spécialistes la croyaient éteinte.

Illustration de l'article : Comment le flair d'une chienne a permis de retrouver une espèce animale invisible depuis 90 ans
Taupe commune (illustration)

Une équipe constituée de chercheurs de l’organisation Endangered Wildlife Trust (EWT) et de l’Université de Pretoria s’était malgré tout engagée dans un projet consistant à suivre des traces attribuées à une ou plusieurs taupes dorées de De Winton.

Pour ce faire, ils avaient fait appel aux services d’une chienne répondant au nom de Jessie. Aux côtés de sa maîtresse Esher Matthew, membre d’Endangered Wildlife Trust, elle avait été entraînée à flairer des empreintes suspectées d’avoir été laissées par des taupes de cette espèce sur un site bien défini, Port Nolloth Beach en l’occurrence.

Illustration de l'article : Comment le flair d'une chienne a permis de retrouver une espèce animale invisible depuis 90 ans
Endangered Wildlife Trust / Facebook

« Un projet très excitant »

Ces années de travail acharné et de recherches incessantes ont finalement porté leurs fruits. La Border Collie a, en effet, marqué un emplacement avec insistance. Les scientifiques devaient ensuite étudier les traces et les éléments d’ADN prélevés à cet endroit. Cette analyse d’ADN environnemental leur a apporté la confirmation que Jessie venait bien de découvrir des taupes dorée de De Winton.

Illustration de l'article : Comment le flair d'une chienne a permis de retrouver une espèce animale invisible depuis 90 ans
Endangered Wildlife Trust / Facebook

Ils ont ensuite pu recenser 11 individus. Ils ont également eu la possibilité de les filmer et de les photographier.

« C'était un projet très excitant avec de nombreux défis », confiait Esther Matthew. Une réussite due en grande partie à la brave Jessie.

A lire aussi : La joie communicative d'un chien découvrant son nouveau jardin après n'avoir connu que la vie en appartement (vidéo)

Dans une vidéo datant de juillet 2021, on la voyait présenter la chienne alors qu’elle n’était encore qu’au début de son apprentissage. La voici :

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil