Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Charleroi : 2 policiers ont sauvé un Husky d’une mort certaine

Publié le 05/08/2016 à 16h02

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Charleroi : 2 policiers ont sauvé un Husky d’une mort certaine"

Aïko, un Husky, se promenait sur la voie autoroutière R3. 2 agents de la police fédérale belge ont remarqué le chien et sont parvenus à le sauver pour le rendre par la suite à son propriétaire.

Le mercredi 3 août, un chien de race Husky Sibérien, prénommé Aïko, traînait le long d’une voie rapide au niveau du village d'Heppignies à Charleroi (région Wallonne, Belgique). Des cas pareils se sont souvent terminés en tragédies, Aïko était donc en danger de mort. Heureusement pour lui, la police de la route était justement sur la voie express R3 et a remarqué la présence du toutou. « Nous avons été appelés pour un Husky qui traversait les bandes de circulation », a rapporté Didier Colin, un agent de la police fédérale, sur le site LaGazette.be. Lui et son collègue se sont alors immédiatement précipités vers le chien pour le sauver d’une mort quasi sûre.

A lire aussi : "Reprendre un chiot après la mort de son chien"

« Nous sommes arrivés dans un sens et nous ne l’avons pas vu. Mon collègue et moi sommes donc allés vers le rond-point d’Heppignies afin de faire la route dans l’autre sens, vers Gouy-lez-Pieton », a ajouté le policier. « Nous avons finalement vu le chien sur le côté droit. Nous avons dû effectuer une marche arrière pour nous retrouver à sa hauteur. Il était contre le rail de sécurité et n’était pas visible étant donné qu’il était gris. »

Certes, les opérations de sauvetage de ce type sont récurrentes, mais pas toujours évidentes à réaliser. Dans ce cas, Aïko n'a pas opposé une grande résistance, fort heureusement : « Nous nous sommes mis à sa hauteur et nous l’avons appelé. Mon collège a ouvert la portière, quelques petits bruits et il est directement monté à l’intérieur ! Il nous attendait. C’est vraiment un superbe chien. »

Dans la photo ci-dessous, bien entouré de ses 2 sauveurs, Aïko semble être enchanté.

(Crédit de photo: LaGazette.be)

1 partage

1 commentaire