Rhinotrachéite virale chez le chat

Illustration : "Rhinotrachéite virale féline"

Affectant le plus souvent les chats qui sortent dehors et ceux qui sont en contact avec leurs congénères, la rhinotrachéite virale féline (RVF) est une maladie plutôt fréquente.

Sans mettre la vie du chat en danger, la rhinotrachéite virale féline doit être traitée le plus tôt possible. Bien qu’elle touche le plus souvent les chatons, c’est surtout vis-à-vis de la chatte gestante qu’elle suscite d’importantes inquiétudes. Voyons les caractéristiques, les symptômes et les traitements de la RVF.

La rhinotrachéite virale chez le chat : une maladie contagieuse

Les chats les plus exposés au risque de développer la rhinotrachéite virale féline sont ceux qui évoluent souvent en extérieur, en collectivité ou qui souffrent d’une déficience immunitaire. Les chatons âgés entre 2 et 3 mois sont également vulnérables face à cette affection, car ils ne sont plus protégés par les anticorps fournis par leur mère, n’ont pas encore suffisamment développé leurs propres défenses naturelles et ne sont pas encore protégés par un vaccin. En revanche, on ne relève pas de prédisposition génétique ou de race raciale à la rhinotrachéite virale féline.

Maladie très contagieuse, la RVF se transmet d’un chat à un autre assez facilement, le plus souvent par le biais de sécrétions respiratoires comme la toux et des éternuements, voire de manière indirecte lorsque le félin entre en contact avec un objet infecté.

En fait, à l’origine de la rhinotrachéite virale féline se trouve l’herpès virus félin 1 (ou FeHV-1). C’est ce même virus qui est associé au coryza du chat.

Un animal peut être porteur sain : autrement dit, le virus est présent dans son organisme, mais il ne déclenche aucun symptôme. Néanmoins, il est susceptible de le transmettre à un congénère.

En cas de contagion, l’incubation peut durer en général entre 2 et 6 jours.

Les signes cliniques de la rhinotrachéite virale féline

Les symptômes liés à la rhinotrachéite virale féline sont très variables. Leur nature et leur intensité dépendent de plusieurs aspects, dont l’âge du chat, son état de santé avant l’infection ou encore la souche du virus.

Des signes cliniques d’ordre général peuvent être observés chez le chat malade, comme une fièvre, un abattement ou de la déshydratation. L’animal peut également se mettre à perdre son appétit.

Les écoulements nasals font aussi partie des symptômes de la rhinotrachéite virale féline. Ils évoluent progressivement en changeant de texture ; d’abord clairs, ils laissent peu à peu place à un aspect muqueux, avant de devenir purulents. Les voies respiratoires supérieures, celles du nez plus exactement, ont tendance à se boucher. Le chat se met alors à tousser et à éternuer.

Dans certains cas, l’animal atteint de rhinotrachéite virale féline peut souffrir d’une conjonctivite.

Le chat peut encore être protégé par son système immunitaire à ce stade. Au cours des 6 mois suivants, il est alors relativement à l’abri des signes cliniques de la maladie, mais il reste porteur latent ou asymptomatique.

Il convient de signaler que la rhinotrachéite virale féline représente une menace à prendre très au sérieux chez la chatte gestante, car elle peut entraîner des décès in utero et des chatons mort-nés.

Traitement de la RVF

Le traitement de la rhinotrachéite virale féline concerne essentiellement ses symptômes. Les soins sont donc adaptés aux signes cliniques constatés : affections respiratoires, conjonctivite, déshydratation, etc.

Il existe un vaccin contre la rhinotrachéite virale féline, mais il faut savoir qu’il ne prévient pas l’infection mais permet d’en diminuer la gravité. Elle est effectuée chez le chaton âgé de 8 semaines, puis 12 semaines, avant une autre injection à l’âge d’un an.

Révision vétérinaire

Photo de Mathilde Decuyper

Mathilde Decuyper

Élève à l'École Nationale Vétérinaire d'Alfort et consultante pour ProVéto Junior Conseil

Devis Rapide Comme des milliers de propriétaires de chat, souscrivez une assurance santé pour votre compagnon à 4 pattes ! Le devis est personnalisé, c'est rapide et gratuit. N'attendez pas qu'il arrive un accident ou une grave maladie à votre chat !

Si vous aimez votre compagnon, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cette fiche "maladie" !
  • Image de profil