Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Bien accueillir un chaton à son domicile

L’adoption d’un chaton doit se faire de manière réfléchie, mais surtout être anticipée afin d’offrir à votre chaton tout ce dont il va avoir besoin. Comment préparer cette arrivée, c’est ce que nous allons voir ensemble.

Préparer la maison

Avant même l’arrivée de votre petit compagnon, il vous faudra préparer la maison, en définissant 4 aires indispensables à la vie du chat :

  • Une aire de repos : zone de couchage avec un panier ou un hamac par exemple
  • Une aire d’alimentation : ou l’on trouvera les gamelles d’eau et de nourriture
  • Une aire d’élimination : avec une litière, dans un endroit calme (hors du passage et du bruit)
  • Une aire de jeu : plus difficile à définir, le salon fera l’affaire !

L’aire d’élimination et celle d’alimentation doivent être éloignées l’une de l’autre, le nez sensible de votre chaton pourrait s’offusquer si de mauvaises odeurs viennent le déranger lors de ces repas.

Préparer la famille

Là aussi, il faut se préparer (surtout les enfants). Un chaton, c’est toujours trop mignon, c’est petit, tout doux, fragile… Du coup, on a envie de la garder tout le temps dans les bras, de lui faire des câlins même quand il dort…

Le chaton est comme un enfant, sa journée est rythmée de phases de repos et de phases d’activité (parfois très vives !). Lorsque le chaton dort, il faut le laisser se reposer, c’est important pour son équilibre et sa croissance. Lorsqu’il est réveillé et qu’il joue, on peut le solliciter. Attention, les chatons peuvent avoir des accès d’hyperactivité ou ils courent, attrapent tout ce qui bouge avec les griffes ou les dents : ne les laissez pas faire, votre chaton doit comprendre qu’il peut jouer, mais sans faire mal.

Quel matériel acheter ?

Le matériel à prévoir est en fonction des 4 aires que nous avons évoquées plus tôt.

Pour l’aire de repos, prévoir un panier ou encore un hamac que vous pourrez fixer à un radiateur par exemple.

Pour les repas, une gamelle pour l’eau et une autre pour l’alimentation (croquettes ou humide). Les gamelles les mieux acceptées sont celles en terre cuite ou en verre, les gamelles en plastique ou en inox peuvent ne pas plaire à votre chaton délicat ! L’eau peut aussi être distribuée par le biais d’une fontaine, ou l’eau coule en permanence.

A lire aussi : "Reprendre un chaton après la mort de son chat"

Le bac à litière est indispensable ; il en existe plusieurs sortes, avec ou sans couvercle, design… optez pour un modèle facile à nettoyer et surtout pour un modèle suffisamment grand pour que votre chaton une fois qu’il sera adulte puisse se retourner dedans.

Pour les jeux, balles, laser ou encore canne à pêche (spéciale chat) tout est possible, mais soyez vigilant, choisissez des jouets résistants aux petites griffes et aux petites dents pointues des chatons !

Il reste encore bien d’autres objets et matériel que vous pouvez acheter ; comme un arbre à chat ou un griffoir. Certains chats adorent se cacher, grimper et même dormir sur les arbres à chat, d’autres n’y prêtent pas attention. Pour le griffoir, habituez votre chaton à entretenir ses petites griffes dessus pour éviter le marquage des canapés…

Le jour de l’arrivée

Ca y est, c’est le grand jour, tout le monde est remonté à bloc et n’attend plus que l’arrivée de cette petite boule de poils. Mais est-ce que votre chaton va partager votre enthousiasme, pas sûr… imaginez vous, vous laissez maman, vos frères et sœurs, votre maison pour arriver chez des gens (que vous ne connaissez pas) dans un endroit (que vous ne connaissez pas), et avec un peu de chance il y a déjà d’autres animaux et peut être même des enfants ! Situation stressante assurée !

Pour faciliter son arrivée, il est possible d’utiliser des phéromones apaisantes ou des mélanges d’huiles essentielles que vous pourrez vous procurer chez votre vétérinaire, en diffuseur ou en spray pour imprégner les objets et l’air ambiant. Ces substances ont pour but de faciliter l’adaptation du chaton et son acclimatation à sa nouvelle maison.

L’important est de laisser votre chaton explorer seul, s’habituer à son nouvel environnement. Ouvrez la cage de transport et laissez-le jauger ce qui se passe, il finira par sortir.

Si votre chaton a accès à l’extérieur : jardin, balcon… ne le laissez pas sortir tout de suite, il faut le laisser s’habituer à l’intérieur de la maison, puis lorsqu’il aura compris qu’il y est en sécurité, il pourra tenter une sortie – toujours sous surveillance dans les premières semaines. Les balcons peuvent s’avérer très dangereux, sécurisez le avant d’y laisser évoluer votre boule de poil.

A propos de l'auteur :

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !