Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Quel lézard choisir ?

Illustration : "Quel lézard choisir ?"

Vous avez décidé de passer à l’offensive et d’adopter votre premier reptile. Passionné de terrariophilie ou simplement amateur, le lézard est-il l’animal adéquat pour vous ? Celui que vous voulez observer, voir grandir et accompagner ? Les connaissances sont indispensables pour vous en occuper. Aucune crainte cependant, certaines espèces sont davantage faites pour les débutants et sauront vous enchanter. Nos conseils dans ces étapes d’adoption.

Le caractère de votre futur lézard

Un lézard est en général alerte et réactif. Si vous en adoptez un, il sera sûrement né en captivité. Il sera donc docile et facilement apprivoisable. A l’inverse des lézards capturés dans la nature, ceux nés en captivité tolèrent les caresses et manipulations. Certaines espèces de lézards comme les iguanes ou les varans peuvent agresser quand ils se sentent menacés.

Cependant, les attaques de lézards sont assez rares. Ils ont le plus souvent lieu pendant la période de reproduction, chez le mâle, entre décembre et mars. A ce titre, les lézards mâles doivent rester dans leur cage pendant cette période où ils défendent leur territoire comme jamais.

Une même espèce à la fois

Evitez d’adopter 2 lézards de 2 espèces différentes. En effet, en fonction de leurs biotopes, 2 lézards n’ayant pas les mêmes conduiront à une vie en captivité différente. A ce titre, 2 lézards d’espèces différentes pourraient avoir des besoins divers en photopériode, température et hygrométrie.

Plutôt lézard carnivore ou végétarien ?

Avant d’adopter votre lézard, vous devez définir quel type vous souhaitez. Les lézards carnivores se nourrissent essentiellement d’insectes, mais aussi d’oiseaux. D’autres, comme, l’iguane, sont végétariens.

Un lézard mâle ou femelle ?

Si vous souhaitez avoir des petits lézards, il est indispensable de posséder un mâle et une femelle de la même espèce. Par ailleurs, la différence entre un mâle et une femelle s’effectue chez certaines espèces par une couleur différente, par l’absence de crête ou la taille entre les 2 sexes.

Un lézard né en captivité ou capturé ?

Le comportement de votre lézard ne sera pas le même en fonction de sa provenance. S’il a été capturé dans la nature, il sera moins docile, sera plus agressif. De plus, sa santé sera précaire à son arrivée à votre domicile (déshydratation, manque de nourriture, blessé, stress…). Certes, le prix d’un lézard né en captivité est plus cher, mais ce dernier correspondra davantage à vos attentes.

L’âge d’adoption ?

Vous trouverez davantage de jeunes lézards que d’adultes, une fois apprivoisés. Trop jeune, votre lézard pourrait développer une lipidose hépatique et mourir rapidement.

Quelle espèce adopter ?

Débutant, 5 espèces sont conseillées en lien avec leur éducation facile et un apprivoisement rapide.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

  • Le Dragon barbu d’Australie est le plus connu. On le connaît aussi sous le nom de pogona. Il mesure une quarantaine de centimètres. Il saura vous combler à merveille puisqu’il interagira avec vous, se laissant également manipuler alors que tous ne le font pas. Son environnement, sec, réclamera un terrarium au biotope désertique. A l’intérieur, la chaleur devra atteindre au point le plus chaud 40°C. Sa nourriture se compose essentiellement d’insectes et de légumes.
  • Le Gecko léopard est plus petit que le Dragon bleu d’Australie. Il mesure de 20 à 24 centimètres pour les mâles les plus grands. Reptile grégaire, il aime avoir de la présence autour de lui. La cohabitation peut se faire avec une femelle uniquement. En effet, 2 mâles léopards se tueront. Sa longévité en captivité est de 20 ans. Animal nocturne, il aura besoin de cachettes dans son terrarium, où devront également être présents des rochers, branches et plantes. La température de ce dernier devra atteindre 32°C pour la zone chaude et 28°C pour la zone froide, avec une température qui peut baisser jusqu’à 22°C la nuit.
  • L’Uromastyx peut mesurer jusqu’à 70 cm. Sa couleur dominante est le jaune. Dans la nature, on le trouve surtout du côté de l’Asie et de l’Afrique. Jeune, il est omnivore. Adulte, il devient végétarien. Reptile diurne, il aura besoin d’un point chaud aux alentours de 37°C et d’un point froid à 26°C.
  • Le lézard à collier est un reptile de couleur bleu azur, vert. Il ne mesure guère plus de 35 cm. Animal diurne lui aussi, il habite généralement dans les milieux désertiques. Ainsi, le point chaud de son terrarium devra être aux alentours de 40°C – 45°C et un point froid à 28°C au minimum. Sa longévité est de 8 ans.
  • Le Scinque à langue bleue est lui aussi un reptile diurne d’environ 60 cm qui peut atteindre les 30 ans. Docile, curieux, il se laisse facilement manipuler. Son terrarium devra être assez grand et comporter une zone chaude à 30-35°C et une zone froide à 25°C qui peut descendre à moins de 20°C la nuit.

Si vous avez déjà une certaine expérience en la matière, vous pouvez vous procurer d’autres espèces :

  • L’Anolis vert
  • Le Basilics
  • Le Scinques
  • Le Dragon d’eau
  • Le Caméléon panthère
  • Le Lézard vert

Enfin, pour les experts, des espèces comme l’iguane vert, le Varan des savanes et le Caméléon de Jackson sont recommandées.

Où vous procurer un lézard ?

  • Chez un éleveur professionnel. Vérifiez bien l’origine de votre lézard. Assurez-vous qu’il soit né en captivité et non capturé dans la nature. Dans ce dernier cas, sachez que votre lézard sera beaucoup moins docile, sûrement plus agressif, plus craintif face à l’humain. Ce n’est idéalement pas pour cela que vous passez à l’achat de ce nouvel animal de compagnie. De plus, un lézard capturé est plus parasité et donc source de maladies en tout genre. Vérifiez également les bonnes conditions de captivité (température du terrarium, bonne relation entre le lézard et l’humain, aucune agressivité).
  • Chez un particulier. Là aussi, vous vérifierez la provenance de votre futur lézard, son environnement quotidien et sa relation avec son propriétaire. Vous ne devez pas faire confiance aveuglèment et vérifier tous les paramètres qui pourraient avoir une incidence sur la suite.
  • Dans une animalerie. Peu recommandé, car de nombreuses animaleries ne prennent pas soin de leurs protégés, y compris les lézards. Ces derniers ont parfois été capturés. D’autres n’ont aucune relation avec l’humain et il est donc difficile, par la suite, d’entreprendre un apprivoisement.

Un lézard en bonne santé

Avant toute acquisition, vérifiez bien l’état de santé de votre lézard. Emmenez-le chez un vétérinaire pour lui faire un bilan de santé, des prises de sang. Vérifiez ses écailles, sa peau, son comportement général.

A lire aussi : "Combien coûte un lézard et où l’acheter ?"

La législation

Détenir un animal non domestique est contrôlé par la règlementation internationale via la Convention de Washington de 1973, la règlementation européenne et la règlementation française datant de 2004.

Certaines espèces peuvent être soumises à une autorisation de certificat de capacité et d’ouverture d’établissement. La Ferme Tropicale recense l’ensemble des textes de loi et des reptiles étant soumis à ces autorisations.

En résumé

Il existe plusieurs espèces de lézards à adopter. Certaines sont destinées à ceux qui débutent, d’autres pour les plus expérimentés. Dans tous les cas, vous devez prendre une espèce qui vous conviendra le mieux. Attention, certains lézards peuvent vivre jusqu’à plus de 30 ans en captivité. Il est donc important de ne pas en adopter sur un coup de tête. Il faut que cet achat soit bien réfléchi.

A propos de l'auteur :

0 partage

4 commentaires

Articles en relation