Etude Woopets : L’amour des Français envers leurs animaux de compagnie

Publié le 02/10/2020 à 06h01

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Conso

Illustration : "Etude Woopets : L’amour des Français envers leurs animaux de compagnie"
© Adobe Stock

Quel est le niveau d’amour adressé à nos animaux de compagnie ? À l’occasion de la journée mondiale des animaux ce dimanche 4 octobre, c’est ce que Woopets.fr a souhaité découvrir, en sondant ses internautes sur la relation qu’ils entretiennent avec leur animal à quatre pattes.

Si nous avons préféré nous concentrer sur les animaux de compagnie les plus populaires, on observe tout de même des disparités : 26% des répondants possèdent un chien, 45% un chat et 28% les deux.

Un amour inconditionnel pour les animaux qui se reflète également dans le septième art : la grande majorité des sondés (81%), déclarent que ce qui les impacte le plus lorsqu’ils regardent un film ou une série, c’est la mort injustifiée d’un animal. Loin devant la disparition d’un des personnages principaux (11%) ou encore une trahison inattendue (8%).

Lorsqu’on les interroge sur le comportement de leur compagnon, là encore on observe une disparité. Majoritairement, il se dégage un excès d’amour et d’absence de contraintes pour leurs animaux, puisque 59% déclarent que ce dernier est le roi à la maison. 27% des sondés jugent leur animal de compagnie comme étant bien éduqué.

Des animaux qui occupent une grande place dans le quotidien des sondés : deux tiers des sondés déclarent que leur animal de compagnie est leur principale source d’amour au quotidien, loin devant leur conjoint (13%), leur famille (19%) ou encore leurs amis (2%). Un résultat qui peut notamment s’expliquer par la composition du panel. En effet, la majorité des personnes désignant leur animal de compagnie comme la principale source d’amour sont des femmes (85%) et des personnes âgées de +50 ans (50%).

Une donnée qui peut nous alerter sur l’isolement des personnes âgées. Exclues de l’environnement social, et ayant peu de contact avec leur famille ou amis, le compagnon à quatre pattes devient le vecteur principal d’amour tenant compagnie à ces personnes isolées.

De plus 55% des répondants déclarent que c’est leur animal de compagnie qu’ils aiment le plus, devant leur famille (29%), leur conjoint (15%) ou encore leurs amis (1%). Un sentiment partagé en majorité par 83% des personnes de +50 ans, et par 85% des femmes sondées.

Confinement oblige, nombreux ont été contraints de ne pas partir en vacances ou de l'emmener avec eux. Ainsi, 93% des répondants affirment avoir passé l’été avec leur animal de compagnie. Principalement les personnes âgées (47%), considérées comme personnes à risque et peu enclines à voyager l’été dernier.

Concernant les personnes actives déclarant avoir passé l’été avec leur compagnon, 65% d’entre elles trouvent que leur animal de compagnie est triste maintenant qu’il les voit partir tous les matins depuis la rentrée. À croire que nos amis à quatre pattes se sont habitués à notre présence, encore plus avec le confinement qui nous a tous contraints à rester cloîtrés chez nous plus qu’à l'accoutumée. Un sentiment partagé également à 75% par les maîtres, pour lesquels quitter leur compagnon chaque matin est un véritable crève-cœur.

Fort heureusement nos compagnons ne sont pas du tout rancuniers : 82% des sondés n’ont pas l’impression que leur animal de compagnie leur en veut d’avoir passé la journée tout seul, ils sont, au contraire, contents de retrouver leur maître, tout comme ces derniers (98%), ravis de retrouver leur animal à la fin de la journée.

Mais pourquoi donc la présence de nos animaux nous est-elle si indispensable ? Selon nos internautes, c’est principalement pour l’amour qu’ils nous procurent (42%), ainsi que le fait qu’ils soient toujours là, même lorsque ça ne va pas (41%). Plus en détail, ce sont principalement les femmes qui sont plus sensibles à ces traits de caractère vis-à-vis des animaux.

Qu’en est-il de l’hygiène ? La crise sanitaire actuelle l’a démontré, se laver les mains est important et peut empêcher la propagation des virus. Des gestes barrières qu’il convient de ne pas oublier, même lorsque l’on est en contact avec nos animaux. Aussi, plutôt mauvais élèves, la majorité des sondés (52%) affirment ne jamais se laver les mains lorsqu’ils caressent leur animal, sous prétexte qu’ils le considèrent comme propre.

Un risque qui n’affecte toutefois pas la proximité que l’on peut avoir avec son animal : 31% des sondés aiment lui parler comme si c’était une personne et 39% affirment tout de même dormir avec lui. Une proximité rencontrée particulièrement chez les femmes plus nombreuses à passer leurs nuits avec leur animal et à lui parler normalement.

Une proximité qui a toutefois des limites : 61% des sondés considèrent le fait de se laisser lécher le visage par son animal comme la pire manie en matière d’hygiène. Ce qui n’empêche pas une infime partie d’entre eux (2%) de se laisser faire tout de même. Si se lécher le visage est la limite à ne pas franchir, une partie des sondés ne voit pas d’inconvénients à faire des bisous à leur animal (22%) ou à dormir avec leur compagnon (42%).

A lire aussi : Les riverains s'unissent et alertent les autorités pour sauver un chien qui vit attaché à un radiateur dans ses excréments !

Pour télécharger les résultats de l’enquête, veuillez cliquer ici.

Étude Woopets réalisée par questionnaire auto-administré en ligne sur le site web woopets.fr du 17 au 28 septembre auprès d’un échantillon de 1 640 personnes propriétaires d’un animal de compagnie, non représentatif de la population âgée de 18 ans et plus résidant en France métropolitaine.

A propos de l'auteur :

0 partage

Mango, la chienne de race Berger Australien de Pierre D. a été retrouvée inconsciente un matin. Grâce à la réactivité et l'efficacité de la mutuelle pour chien qu'il avait souscrite, l'ensemble des frais de vétérinaire a été pris en charge et Mango a été sauvée !

Si vous aimez votre chien, faites comme Pierre, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

3 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 02/10/20

    oui intéressant ce sondage..............mais qu'en est-il des Français, champions d'Europe, des abandons ????

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 12/10/20

    Bonjour, c'est plus fort que moi sauver, nourrir, protéger, j'aime les animaux de manière anormale pour certains.
    Je suis bien plus proche des animaux, que des humains de plus en plus horribles envers nos animaux sans défenses.
    Dans ma vie j'en ai adopté 20 chiens,chats++, cabris, tortue,hérissons, écureuils ,et je suis fière et heureuse de l'avoir fait.
    Je continue, et ne suis pas prête de m'arrêter.
    Christine

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 12/10/20

    je suis belge j'ai 9 chats ils sont rois et bien eleves
    je suis belge les gens m'appelle madame chats ,j'en ais 9 ils sont rois et bien élevés. la famille des escrocs chez moi ne veux personnes . je les promene en poucette cela attire conversations,et sourires je suis la comique du quartier.les gens tracasse quand on ne nous voientpas

     Répondre  Signaler


Articles en relation