Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Une psychose amplifiée et une enquête qui patine concernant le serial-killer de lapins

Publié le 08/01/2019 à 09h25

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Actualités

Illustration : "Une psychose amplifiée et une enquête qui patine concernant le serial-killer de lapins" Photo d'illustration

Dans les Côtes d’Armor, le mystère du tueur de lapins (une centaine) n’est toujours pas percé. L’enquête patine même si elle s’oriente de plus en plus vers un ou plusieurs chiens errants, aidés ou non d’un humain. Les habitants du petit village concernés sont de moins en moins sereins.

De « serial-killer » à « carnivore ». Désormais, les enquêteurs sont sur la piste d’un ou plusieurs chiens errants. Mais que cette enquête est longue et difficile. Oui, il s’agit, encore et toujours, de celle évoquant la centaine de lapins abattus depuis une dizaine de mois à Minihy-Tréguier, un village de Côtes d’Armor.

En ce début janvier, nos confrères de France Info ont mené une enquête plus poussée. Ils ont interrogé le maire de la commune de 1 200 âmes, Jean-Yves Fenvarc'h : « À chaque fois, le mode opératoire est le même. Quand on les observe, on s'aperçoit qu'ils ne saignent pas, ils n'ont pas de blessure. »

Des habitants ne sont pas tranquilles

Le premier magistrat de la commune concède que le premier sujet de conversation, en croisant ses administrés, est la chasse au(x) tueur(s). « La psychose, aujourd’hui, est permanente et elle s’amplifie. » Il est allé jusqu’à consulter la liste de ses habitants, à la recherche d’un profil qualifié de suspect. « Il n’y en a aucun », se désole-t-il presque.

A lire aussi : "Les troubles digestifs chez les lapins"

Les habitants en viennent presque à imaginer que la prochaine étape serait celle d’un meurtre humain. Monique dit « ne pas être tranquille » même si elle possède un chien. Eugène L'Hévéder, chez qui une vingtaine de rongeurs ont été tués, ferme désormais systématiquement sa véranda à clé.

Le maire résume : « Les gens ont peur, se méfient énormément. Ils vivent reclus et craignent de rencontrer un personnage dans leur jardin. Certains m'ont même dit que s'ils voient quelqu'un sur leur propriété, ils n'hésiteront pas à tirer dessus [...] Il est temps, grand temps que cette enquête aboutisse. »

Les chiens sont capables d’ouvrir les clapiers

Après la découverte des cadavres de 7 nouveaux lapins à la mi-décembre, cette fameuse enquête s’est orientée sur la piste d’un carnivore. Les habitants sont partagés. Si cela n’étonnerait pas certains, d’autres sont convaincus qu’un chien ne peut ouvrir des clapiers tout seul.

Une certitude balayée par François Boulange, vétérinaire à Tréguier. « Un ou des chiens sont parfaitement capables d'ouvrir seuls des clapiers et d'en extraire les lapins pour les tuer. Deux vétérinaires de la structure ont réalisé ces autopsies et, sans se concerter, ont conclu dans tous les cas à des morsures de chien. Le fait d'abandonner les cadavres sur place est classique lorsque des chiens tuent plusieurs animaux. »

Les forces de l’ordre n’écartent aucunement la piste d’une intervention humaine en plus de celle d’un ou plusieurs chiens errants. Les habitants sont sur le qui-vive, toujours plus contrariés par le dénouement inconnu…

A propos de l'auteur :

773 partages

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !