Une association exhorte les propriétaires de rongeurs ou lapins à les protéger de l'hiver

Illustration : "Une association exhorte les propriétaires de rongeurs ou lapins à les protéger de l'hiver"

L’association britannique RSPCA appelle les propriétaires de petits mammifères de compagnie à faire en sorte que ces derniers soient à l’abri du froid. Ils appellent également les habitants à venir en aide aux animaux sauvages, qui souffrent grandement en cette période hivernale.

L’appel, rapporté ce mercredi 8 décembre par Bridport News, s’adresse aux propriétaires britanniques, mais il est aussi valable de ce côté-ci de la Manche. La RSPCA (Royal Society for the Prevention of Cruelty to Animals) rappelle à tous ceux qui élèvent un ou plusieurs lapins et rongeurs de les protéger des rudesses de l’hiver, sachant que ces petites créatures sont particulièrement vulnérables face aux grands froids.

Lagomorphes, cochons d’Inde, hamsters, octodons, chinchillas, gerbilles et autres petits mammifères de compagnie ne doivent pas être laissés à l’extérieur, insiste l’organisation basée à Southwater (Sud de l’Angleterre). Elle demande notamment à leurs propriétaires de veiller à ce que ces animaux disposent d’une couche au sol supplémentaire et de cachettes, de manière à ce qu’ils puissent se maintenir au chaud à tout moment de la journée ou de la nuit.

« Quelques petits changements dans votre routine quotidienne peuvent vraiment faire la différence pour les animaux »

Outre les animaux domestiques, la RSPCA exhorte les habitants à penser aussi à ceux sauvages et tout spécialement les oiseaux. Volatiles qui, en cette période de l’année, ont plus de mal à trouver de quoi se nourrir.

L’association suggère ainsi de leur laisser des graines de tournesol, des pâtes ou du riz cuits, de la pomme de terre bouillie ou encore des fruits mous.

A lire aussi : Les troubles digestifs chez les lapins

« Alors que le temps se refroidit, il est important de réfléchir à la manière dont nous pouvons […] aider nos amis les animaux », a déclaré à ce propos Adam Grogan, responsable « faune sauvage » à la RSPCA. « Quelques petits changements dans votre routine quotidienne peuvent vraiment faire la différence pour les animaux », ajoute-t-il.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil